Le protoxyde d’azote (gaz hilarant) : réel problème de santé publique ? (Eurotox)

2 januari 2020 AJ 0

Onze verontschuldigingen, dit bericht is alleen beschikbaar in Frans.

logo eurotoxDepuis environ deux ans, divers signalements suggèrent que la consommation de protoxyde d’azote est en augmentation en Belgique ainsi que dans d’autres pays voisins, et qu’elle n’est plus confinée aux seuls milieux festifs. En effet, de nombreuses cartouches métalliques sont retrouvées régulièrement dans l’espace public de certaines communes bruxelloises et wallonnes. Selon toute vraisemblance, ce produit est désormais aussi consommé en groupe par des adolescents. Observatoire socio-épidémiologique alcool-drogues en Wallonie et à Bruxelles, Eurotox asbl propose une analyse du phénomène.

Augmentation des cas graves en lien avec l’usage détourné de protoxyde d’azote (« gaz hilarant ») : les autorités sanitaires [françaises] alertent sur les dangers de cette pratique

2 december 2019 AJ 0

Onze verontschuldigingen, dit bericht is alleen beschikbaar in Frans.

Paris, 19/11/2019 | Face à l’augmentation récente des cas de troubles neurologiques graves en lien avec un usage détourné du gaz protoxyde d’azote, les autorités sanitaires [françaises], en lien avec la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (MILDECA) et l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT), mettent en garde sur les dangers de cette pratique, même occasionnelle.

Protoxyde d’azote : il est plus efficace d’éduquer et de réduire les risques que de chercher à interdire

22 augustus 2018 AJ 0

Au vu des récentes sorties dans les médias concernant le protoxyde d’azote et de l’évocation d’une proposition de loi, déposée par le MR, qui viserait à interdire ce produit, la FEDITO BXL tient à rappeler son positionnement sur la question et l’avis et recommandations qu’elle a transmis à la Commission santé de la Chambre des représentants en avril 2018.