Les opioïdes en Belgique (Question à la Une)

12 december 2019 AJ 0

Onze verontschuldigingen, dit bericht is alleen beschikbaar in Frans.

En Belgique, entre 2010 et 2017, la consommation d’anti-douleurs opioïdes, proches de la morphine, a fait un bond de 32% d’après les chiffres de l’INAMI.

Aujourd’hui, un belge sur 10 en consomme régulièrement malgré les immenses dangers liés à l’addiction et aux effets secondaires de ces substances.

Aux États-Unis, ces médicaments prescrits par des médecins influencés par l’industrie pharmaceutique ont causé 400.000 décès en moins de 10 ans dans une crise sanitaire sans précédent.

Faut-il craindre une contagion de ce côté de l’Atlantique ? Nos médecins adoptent-ils de bons comportements en matière de prescription ? Sommes-nous à l’abri des puissants lobbys en Belgique ?

L’émission Question à la Une (RTBF) a mené l’enquête.

Présentation de l’émission

Visionner le reportage (seconde partie de l’émission, après 32 min)

La douleur des Belges (Médor)

2 oktober 2019 AJ 0

Onze verontschuldigingen, dit bericht is alleen beschikbaar in Frans.

Les USA connaissent une crise sanitaire considérable. Des surprescriptions d’anti-douleur provoquent des millions de dépendances et des milliers de décès. La Belgique est préservée. Etes-vous certain ? Plus d’un million de Belges ont consommé un opioïde en 2017. Contramal (tramadol), Oxycontin (oxycodone) ou Durogesic (fentanyl), ça vous dit quelque chose ? Voici la carte de la Belgique en souffrance.

Le Belge consomme deux fois moins d’opioïdes que l’Américain mais deux fois plus que l’Anglais ou le Français.

Lire l’article / source : La douleur des Belges (Médor)

Le Belge consomme trop d’opioïdes: gare aux effets secondaires comme la dépression (RTBF)

5 juni 2019 AJ 0

Onze verontschuldigingen, dit bericht is alleen beschikbaar in Frans.

Opioïdes, c’est le nom générique que l’on donne aux antidouleurs puissants comme la morphine, le Tramadol ou encore l’oxycodone. On n’en est pas encore au stade de l’épidémie qui existe déjà aux États-Unis, mais l’INAMI tire tout de même la sonnette d’alarme. Il l’affirme, il faut mieux cadrer la consommation. Les remboursements ont augmenté de 27% entre 2010 et 2017.

Ce sont les médecins généralistes qui les prescrivent le plus, mais dans les centres spécialisés aussi il faut revoir sa copie. Les médecins en général prescrivent trop d’opioïdes, nous dit Guy Hans, médecin spécialiste de la douleur et expert à l’INAMI : “On voit d’année en année qu’il y a une augmentation dans l’usage des opioïdes. On doit toujours le cadrer“.

(…)

Aux Etats-Unis, un laboratoire pharmaceutique va devoir s’expliquer face à un […]

Opioïdes : les patients paient l’addiction (Libération)

9 mei 2019 AJ 0

Onze verontschuldigingen, dit bericht is alleen beschikbaar in Frans.

Après avoir plongé les Etats-Unis dans une crise majeure, la dépendance aux antidouleurs dérivés de l’opium et délivrés sur ordonnance inquiète désormais les autorités sanitaires françaises, qui observent un nombre croissant de cas dans l’Hexagone. Un phénomène qui touche tous les âges et toutes les couches de la population.

Évaluation des traitements de substitution aux opiacés (TSO) en Région de Bruxelles-Capitale

10 december 2018 AJ 0

Onze verontschuldigingen, dit bericht is alleen beschikbaar in Frans.

Transit asbl, Opérateur Régional Bruxelles Assuétudes (ORBA) a analysé les données Pharmanet 2013-2017 concernant les traitements de substitution aux opiacés (TSO) en Région de Bruxelles-Capitale. Elle a présenté le résultat de cette évaluation de Laurent Maisse début décembre.

Voici la présentation : Évaluation des traitements de substitution aux opiacés (TSO) en Région de Bruxelles-Capitale

 

Fentanils and synthetic cannabinoids: driving greater complexity into the drug situation — an update from the EU Early Warning System (EMCDDA)

8 juni 2018 AJ 0

Onze verontschuldigingen, dit bericht is alleen beschikbaar in Engels.

In this update from the EU Early Warning System, the EMCDDA aims to provide insights into what is happening with new psychoactive substances in Europe, based on data from the agency’s early warning and risk-assessment activities. This report covers the period from January 2016 until December 2017.

i.Care : sortie du MursMurs #3

27 juni 2017 AJ 0

Onze verontschuldigingen, dit bericht is alleen beschikbaar in Frans.

La dernière newsletter de l’asbl I.Care, “Mursmurs” vient de paraître. Le numéro est entièrement consacré à la question des drogues en prison.