Usage de drogues chez les personnes âgées : une épidémie cachée ! (Addict’Aide)

Onze verontschuldigingen, dit bericht is alleen beschikbaar in Frans.

Le rapport 2020 de l’Organe international de contrôle des stupéfiants (OICS) émanant des Nations Unies, publié fin mars 2021, comporte un chapitre consacré aux personnes âgées. C’est une première internationale que d’envisager les aînés comme priorité de santé publique en addictologie, même si certains pays peuvent apparaître pionniers par leurs initiatives (Québec, Suisse, Royaume-Uni…).

Dans son introduction générale, le président de cette instance (Cornelis P. de Joncheere), souligne que 2020 a été marquée par la pandémie de maladie à coronavirus, avec « une incidence disproportionnée sur le bien-être des personnes âgées, ce groupe de population est également touché par une épidémie cachée, liée à l’usage de drogues ».

Le rapport souligne que l’accroissement des durées de vie « s’accompagne d’une vulnérabilité accrue à la consommation des drogues et à la dépendance à la drogue », observant une augmentation du nombre des personnes âgées recevant un traitement pour des troubles liés à cet usage. Au regard de cela « L’OICS recommande de faire mieux connaître cette épidémie cachée et de faire en sorte que ce groupe de population souvent négligé, ait accès aux services nécessaires à sa santé et son bien être » (Nations Unies, 2021).

(…)

Lire la suite de l’article / source : Usage de drogues chez les personnes âgées : une épidémie cachée ! (Addict’Aide, Les nouvelles scientifiques du village #42, mai 2021)

Twitter Facebook LinkedIn Pinterest Email