« Plan drogues » 2021-2023 : (Més)usages de drogues et conduites addictives

Onze verontschuldigingen, dit bericht is alleen beschikbaar in Frans.

Ce second « plan drogues » du secteur spécialisé, coconstruit par la Fédération bruxelloise des Institutions pour Toxicomanes (FEDITO BXL asbl) et par des représentants de ses 29 associations membres propose une centaine de mesures en vue d’améliorer la santé des citoyens, la prise en charge des bénéficiaires des services spécialisés ou de secteurs connexes, ainsi que les politiques en matière d’usages ou de mésusages de drogues et de conduites addictives pour l’ensemble de la société pour la période 2021-2023.

Ce plan entend s’atteler autant aux drogues légales et illégales, qu’aux assuétudes sans produits. Il s’articule autour de sept volets thématiques que sont : 1. la prévention, 2. la réduction des risques, 3. les soins et l’accompagnement psycho-médico-social, 4. l’accompagnement social et l’insertion socioprofessionnelle, 5. la recherche et le développement de dispositifs novateurs, 6. le cadre législatif et politique et enfin, l’appui aux professionnels par 7. la formation ainsi que le renforcement de la concertation aux niveaux local, fédéral et international.

Ensemble ils rendent compte de la diversité de notre secteur et des innombrables articulations qu’il entretient et développe avec d’autres (santé mentale, sans-abrisme, prison, lutte contre la pauvreté, médecine générale, enseignement…).

Ce document constitue un outil dont la vocation est d’orienter le travail de terrain, notamment en renforçant les synergies internes au secteur, mais également à l’attention du politique. En effet, dans la perspective d’une « approche intégrée » promue par l’actuel gouvernement bruxellois, il constitue également l’apport du secteur « drogues » au futur Plan Social-Santé Intégré (PSSI) au travers de ses objectifs et de ses actions touchant les citoyens bruxellois, nos bénéficiaires, mais aussi nos pratiques et les travailleurs des secteurs du social et de la santé.

Ce document constitue un rappel supplémentaire de l’attente de nécessaires réformes législatives, notamment de la «loi drogues» de 1921 pour enfin permettre l’accès à certains traitements médicaux et la mise en place de dispositifs sociosanitaires innovants, de lutter contre la stigmatisation des personnes toxicodépendantes et favoriser leur accès aux soins, bref mieux équilibrer les différents «piliers» de la politique drogue menée en Belgique et à fortiori en Région Bruxelloise.

Enfin, notre secteur, dans la mesure de ses possibilités, fera le point annuellement sur l’avancée des actions afin de les actualiser ou promouvoir leur mise en œuvre.

Téléchargement

(Més)usages de drogues et conduites addictives

Sommaire :

📖 Lire le “Plan drogues” en ligne

Twitter Facebook LinkedIn Pinterest Email