Drogues et Covid-19 : Participez à l’enquête de Sciensano (volet 3)

26 oktober 2020 AJ 0

Le Programme Drogue de Sciensano, lance le troisième volet de son enquête en ligne à destination des personnes majeures habitant en Belgique qui consomme des drogues. Cette enquête cherche à étudier et comprendre l’impact de la crise actuelle du coronavirus sur le marché des drogues, la santé mentale et les relations sociales, afin de guider les futurs choix politiques.

Dune ASBL : pour une approche inclusive des usages de drogues (Guide Social)

20 oktober 2020 AJ 0

Dune ASBL n’est pas qu’un service pour la toxicomanie. Leur philosophie ? Réduire les risques dans une approche holistique de l’individu. Si la santé des personnes précarisées consommatrices est importante dans les actions menées, l’émancipation et l’estime de soi sont tout aussi centrales. Le Guide Social est allé à la rencontre de cette association. Reportage.

Lancement d’un site d’aide aux joueurs (jeux d’argent et de hasard)

19 oktober 2020 AJ 0

Avec le boom des jeux d’argent en ligne, singulièrement des paris sportifs, les joueurs, leur entourage et les professionnels de la santé sont de plus en plus souvent confrontés à l’addiction aux jeux de hasard et d’argent. Conscient de cette tendance, l’asbl Pélican lance le site joueurs.aide-en-ligne.be

Celui-ci propose aux joueurs de l’information, des tests pour s’auto-évaluer et un programme d’aide en ligne. Ce dernier peut être suivi de manière autonome ou accompagné par un psychologue expérimenté dans les addictions. Toute personne désireuse de diminuer ou d’arrêter le jeu peut s’y inscrire : c’est anonyme, gratuit et accessible 24h/24. En savoir plus ?

Communiqué de Presse : Ensemble, secteurs Horeca et Santé, nous voulons un espace festif « SAFE » !

14 oktober 2020 AJ 0

Le réseau « Safe Ta Night  », qui comprend des acteurs connus du monde de la prévention, tels que la Plateforme Prévention Sida, Modus Vivendi, la Fédération laïque des Centres de Planning familial (avec son projet « Sex & Co ») et Exaequo s’alertent du fait que ces nouvelles directives leur font perdre le contact avec le public festif et regrettent de ne pas avoir été associés aux discussions sur la gestion de la COVID 19 en milieu festif.