“Métro, boulot, coco. Performances sous produits.” (DSP 87)

Onze verontschuldigingen, dit bericht is alleen beschikbaar in Frans.

Dans le dernier numéro de sa revue, Prospective Jeunesse se penche sur la culture de la performance. Quelle place donner à l’échec, ou à la vulnérabilité ? Les normes de performance peuvent-elles cohabiter avec le bien être ?

« Avant, quand ça n’allait pas dans l’entreprise, on organisait une grève. Aujourd’hui, on se déclare en burn out ». Cette phrase, récoltée lors de la confection de ce numéro, témoigne bien de l’individualisation des réponses face à des rythmes de vie, à des attentes ou à des conditions de travail/de blocus/de bénévolat/de vie sexuelle/de compétition sportive/… qui ne conviennent pas. La culture de la performance a érigé certains produits en « instruments de travail ». Ne diabolisons pas la performance. Comme Manuel Dupuis l’explique dans le premier article de ce numéro, si nous répondons positivement à la culture de la performance, c’est que nous y trouvons du positif : une valorisation de soi, des défis à relever, une meilleure connaissance de soi-même, un sentiment…

Lire les articles en ligne / télécharger le numéro de la revue / en savoir plus

Twitter Facebook Google+ LinkedIn Pinterest Scoop.it Email