Prison de Saint-Gilles: l’austérité contre la réinsertion… et la sécurité

14 december 2015 AJ 0

Depuis 5 mois, les détenus de la prison de Saint-Gilles n’ont plus accès à aucune activité collective comme l’enseignement, le sport, la bibliothèque, les activités socio-culturelles, les groupes de parole et cultes collectifs.

Or, la loi de Principes* prévoit que chaque détenu puisse jouir de ses droits fondamentaux ainsi que, pendant son incarcération, préparer sa sortie dans l’optique d’une réinsertion dans la société. 26 services et une centaine de travailleurs du secteur de l’aide aux justiciables ne peuvent plus exercer leurs missions légales d’accompagnement des détenus. Ce qui a de nombreux impacts sur les détenus, les travailleurs concernés, les agents et la société dans son ensemble.

Cette situation s’inscrit dans un contexte général de rationalisation budgétaire de la Justice qui entraîne de graves conséquences dans la réalisation du travail des agents pénitentiaires actuellement en sous-effectif. La Justice a décidé de façon unilatérale […]

DROGUES: L’ouverture des parents fait beaucoup à l’usage de l’adolescent (Santé log)

14 december 2015 AJ 0

L’adolescence est la période de l’expérience et donc de l’expérimentation des comportements à risques, dont le tabagisme, l’excès d’alcool ou l’usage de drogues. On sait que les parents ont un rôle majeur de conseil et d’exemple à jouer, cette étude montre qu’ils peuvent aussi réduire les risques chez leurs enfants, en maintenant une relation saine et ouverte. L’étude ne suggère pas la permissivité mais révèle que la relation parents-enfants est aussi décisive que l’influence des pairs.

Lire la suite  : DROGUES: L’ouverture des parents fait beaucoup à l’usage de l’adolescent (Santé log)

Du travail pour des personnes usagères de drogues, utopie ou réalité?

14 december 2015 AJ 0

Onze verontschuldigingen, dit bericht is alleen beschikbaar in Frans.

 Travailler est le moyen pour les usagers de drogues de retrouver leur dignité et de reconstruire un projet de vie hors du milieu de la consommation.

Le numéro 27 (décembre 2015) du journal de Première Ligne, journal gratuit d’information et d’échange de l’association genevoise de réduction des risques liés aux drogues, se concentre sur les éléments de stigmatisation de la toxicomanie freinant la réinsertion et sur le travail mené par le Pôle de valorisation des compétences sociales et professionnelles pour des personnes usagères de drogues.

Télécharger le N°27 de Première Ligne

La N-VA veut supprimer le revenu d’intégration sociale des accros qui refusent un traitement (La Libre)

11 december 2015 AJ 0

Le bénéficiaire du revenu d’intégration sociale (RIS) souffrant d’une dépendance à l’alcool ou autres drogues qui l’empêche de décrocher un emploi ne devrait plus pouvoir toucher cette aide sociale du CPAS s’il refuse de suivre un traitement.

La mesure préconisée par la N-VA risque toutefois de plonger un peu plus encore ces personnes dans la misère, fait observer Tino Ruyters, du centre d’aide Free Clinic d’Anvers. Car la dépendance lourde s’accompagne déjà souvent d’autres types d’exclusion (logement, famille, etc), rappelle-t-il.

Source : La N-VA veut supprimer le revenu d’intégration sociale des accros qui refusent un traitement (La Libre)

In fine, mieux vaut vapoter que fumer! (La Libre)

9 december 2015 AJ 0

En alertant de la présence, dans les cigarettes électroniques ou e-cigarettes, de substances chimiques dangereuses pour la santé, les chercheurs de la faculté de Santé publique de l’Université de Harvard, dans le Massachusetts, jettent un nouveau pavé dans la mare des fumeurs et, sans doute plus encore, des vapoteurs. Largement relayée dans les médias, de façon souvent brutale et peu détaillée, cette étude, publiée dans la revue Environmental Health Perspectives mérite cependant que l’on y apporte certaines précisions et nuances.

Source : In fine, mieux vaut vapoter que fumer! (La Libre)

Cigarette électronique, la confusion se poursuit (Libération)

9 december 2015 AJ 0

Une étude de chercheurs de Harvard pointe la présence de particules bizarres, mais sont-elles pour autant dangereuses ?

De quoi redonner envie de fumer de bonnes vieilles cigarettes, pleines de goudron, dont on est, là, totalement certain des effets délétères. Un fumeur sur deux mourra d’une maladie liée à sa consommation de tabac.

Source : Cigarette électronique, la confusion se poursuit (Libération)

Face au «bras d’honneur» du lobby de l’alcool, que vont décider les «défenseurs de la santé» ? (Journalisme et Santé Publique)

9 december 2015 AJ 0

France – Alors que les parlementaires viennent de voter un assouplissement de la législation relative à la publicité sur les produits contenant de l’alcool (la loi “Evin”), le lobby du vin se lance une campagne de communication ambiguë. L’Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie (ANPAA)  dénonce.

« Ce lobby prétend mettre une goutte de prévention en rappelant les « repères de consommation » – qui sont en vérité des seuils de risque à ne pas dépasser – alors que leur objectif premier est la vente et la consommation d’alcool, souligne l’ANPAA. Les liens d’intérêts sont tellement évidents qu’ils n’essaient même plus de les dissimuler. Par cette campagne publicitaire déraisonnable en termes de coût, le lobby de l’alcool affiche sa puissance par une provocation manifeste à l’égard des parlementaires qui n’ont pas encore définitivement voté […]