Plan fédéral VIH et Réduction des Risques

Onze verontschuldigingen, dit bericht is alleen beschikbaar in Frans.

La Belgique s’est dotée d’un Plan VIH  fédéral depuis peu. Il a été présenté au grand public par la Ministre Laurette Onkelinx le 15 octobre dernier. Élaboré dans le respect des recommandations internationales, le plan est le résultat d’un processus qui a impliqué de façon déterminante l’ensemble des acteurs concernés. Les acteurs de la réduction des risques en matières de toxicomanie ne peuvent qu’encourager un certain nombre de mesures affichées dans ce Plan VIH national. En effet, le plan propose une série d’actions spécifiques en fonction de certains “groupes cibles” qui ont été identifiés, notamment les personnes toxicodépendantes ou/et incarcérées. (via reductiondesrisques.be)

Extraits:

6. Les personnes qui s’injectent des drogues

  • ACTION 21 : Développer des actions de prévention par les pairs
  • ACTION 22 : Améliorer l’accès des personnes qui s’injectent des drogues aux seringues et à l’ensemble du matériel de prévention et de réduction des risques et développer des lieux de consommation à moindre risque
  • ACTION 23 : Développer et mettre à disposition des outils spécifiques de prévention et de promotion de la santé sexuelle pour les personnes qui s’injectent des drogues. Il s’agit de renforcer les connaissances et compétences des personnes qui s’injectent des drogues pour leur permettre de réduire les risques liés à l’injection et les risques sexuels (risques croisés)
  • ACTION 24 : Définir un cadre légal cohérent avec les objectifs de santé publique et de réduction des risques pour les usagers de drogues
  • ACTION 25 : Mieux connaître le profil des usagers et leurs comportements et évaluer les actions de réduction des risques
  • ACTION 26: Intégrer la réduction des risques liés à l’usage de drogues dans les consultations de soins et de cure des personnes qui s’injectent des drogues

7. Les détenus

  • ACTION 27 : Améliorer les connaissances et compétences des détenus en matière de prévention du VIH, des autres IST et de réduction des risques liés à l’usage de drogues, au partage de matériel d’injection et au matériel de tatouage et de piercing
  • ACTION 29 : Réduire la stigmatisation des détenus usagers de drogues

 

Le plan VIH est téléchargeable ici (PDF)

Twitter Facebook LinkedIn Pinterest Email