De Block n’a pas l’intention de légaliser l’huile de cannabis (Le Soir)

25 avril 2018 AJ 0

La ministre de la Santé publique, Maggie De Block, n’a pas l’intention de légaliser l’huile de cannabis a-t-elle fait savoir à propos d’un cas qui fait couler de l’encre en Flandre.

Sofie, une fille de 9 ans résidant à Maasmechelen, absorbe chaque jour une goutte d’huile de cannabis pour soigner son épilepsie, avec un « succès certain » puisque le nombre de ses attaques est passé de 50 à 0 par jour, affirme sa mère. Le fournisseur du produit, un Anversois de 64 ans, a toutefois dû mettre fin à son activité en raison d’une saisie par la justice.

Lire la suite / source : De Block n’a pas l’intention de légaliser l’huile de cannabis (Le Soir)

  •  Cannabisolie zomaar legaliseren is ‘gevaar voor de volksgezondheid’ (Knack, 25/4/2018))
  • Ouders zwaar epileptisch meisje […]
  • Centre d’accueil Transit: « Les toxicomanes peuvent trouver le calme ici » (BRUZZ)

    12 avril 2018 AJ 0

    En raison des problèmes liés à la drogue dans le quartier de l’Alhambra, la demande d’un nouveau centre pour les usagers de drogues à Bruxelles se fait pressante. A la fin de l’année, les contrats pour la création d’un tel centre devront être signés. A l’asbl Transit de Schaerbeek, qui accueille des toxicomanes, on espère qu’un accord sera rapidement trouvé.

    Source : Centre d’accueil Transit: « Les toxicomanes peuvent trouver le calme ici » (BRUZZ)

    Le Fédéral fait toujours obstacle à la création de SCMR (Guide Social)

    9 avril 2018 AJ 0

    L’entrevue du bourgmestre de Liège avec la ministre fédérale de la santé Maggie De Block au sujet de la création d’une salle de consommation à moindres risques (SCMR) pour les personnes toxicomanes ne s’est pas déroulée comme il l’espérait. Le Fédéral fait barrage, mais le bourgmestre s’obstine.

    [Salle de consommation à moindre risque]: le lobbying liégeois se heurte aux réticences flamandes (Le Soir Plus)

    6 avril 2018 AJ 0

    Le bourgmestre de Liège a rencontré la ministre de la Santé, Maggie De Block, pour essayer de construire une base légale à l’ouverture de « salles de shoot ». Le fédéral freine : « Ce n’est pas dans l’accord de gouvernement ». La Flandre penche pour la tolérance zéro.

    (…)

    « Une salle de consommation de drogues permet de réduire les risques, plaide le maïeur. «  On encadre la dispersion des seringues, les conditions d’hygiène et on permet aux toxicomanes d’être en contact avec des professionnels de la santé. »

    Le lobbying du socialiste ne date pas d’hier. Lorsqu’il était député fédéral, Willy Demeyer avait déjà déposé une proposition de loi pour obtenir une base légale. N-VA et CD&V avaient fait barrage.

    Suivant la tendance, Rudi Vervoort (PS) à Bruxelles « a repris la tutelle sur la gestion de l’ASBL Transit » pour « la doter d’un bâtiment dans lequel on installera une […]

    Retour sur le Jeudi de l’hémicycle sur les salles de consommation à moindre risque

    3 avril 2018 AJ 0

    Dans le cadre du Jeudi de l’Hémicycle, à l’initiative d’Ecolo et du Parlement francophone bruxellois, la FEDITO BXL asbl a organisé, jeudi 29 mars 2018, une matinée d’étude intitulée : « Salle de consommation à moindre risque : un dispositif utile, souhaitable et prioritaire. A quand, à Bruxelles? ». Retour sur cette matinée d’étude et d’échanges.

    A Bruxelles, l’étau se resserre autour du fumeur de joints (Le Soir Plus)

    30 mars 2018 AJ 0

    La traque à la fumette et par-delà, au consommateur de cannabis est-elle lancée ? A lire les derniers chiffres disponibles concernant les procès-verbaux dressés en la matière à Bruxelles, on peut clairement se poser la question. En 2016, il apparaît ainsi que 5.902 PV ont été enregistrés pour des faits liés au cannabis soit une légère hausse par rapport aux résultats de 2015 (5.685). Mais ce qui interpelle, c’est la ventilation : si 505 PV concernent la vente de drogue et 47 autres ont trait à des faits qualifiés d’aide à la vente, l’écrasante majorité soit 5.168 PV est relative… à la simple détention.

    Salles de [consommation à moindre risque]: la Région prête à avancer – Le Soir Plus

    30 mars 2018 AJ 0

    Les salles de consommation à moindre risque (SCMR), permettant une prise de drogue encadrée par du personnel médical, sont un fait accompli chez nos voisins allemands, hollandais et, depuis 2016, français. Celles-ci sont fréquemment citées par les experts du secteur comme l’une des réponses prioritaires à apporter face à la problématique de la toxicomanie. « Si la personne vient avec un produit qui est dangereux et qu’effectivement, elle fait une overdose, il y a du personnel sur place qui peut directement donner, par exemple dans le cas des opiacés, un antidote qui s’appelle la naloxone »   illustre notamment Sébastien Alexandre, directeur de Fedito BXL.

    Mais malgré des retours positifs venus de l’étranger, rien ne bouge concrètement au royaume de Belgique. Du moins pour l’instant. Car à Bruxelles, les voix plaidant pour l’ouverture de ces « salles de shoot » sont prises de […]

    Le secteur associatif veut une SCMR à Bruxelles (Guide Social)

    28 mars 2018 AJ 0

    Pour améliorer la politique de santé de matière d’assuétudes, la Fedito Bxl réclame la création d’une salle de consommation à moindres risques (SCMR) dans la capitale. Si la loi fédérale s’oppose toujours à la création de ce type de structure, elles se multiplient pourtant en Europe et ont prouvé leur efficacité