Salles de consommation à moindre risque : hommage au temps long de la militance

6 septembre 2018 AJ 0

Édito septembre 2018 | En Belgique, plus personne ne l’ignore : Liège ouvre sa salle de consommation à moindre risque, et Bruxelles promet la sienne, si du moins les résultats des élections communales vont en ce sens. Les autorités régionales wallonnes et bruxelloises avaient déjà marqué leurs soutiens explicites. Le niveau fédéral, lui, est resté butté sur sa loi – presque centenaire – de 1921, et sur un positionnement intenable et à l’opposé de l’évidence scientifique et des expériences menées notamment dans tous nos pays voisins.

On annonce pour octobre un éventuel vote sur la proposition de loi De Meyer autorisant les SCMR… Très bien, mais peu importe : l’histoire retiendra que la première d’entre-elles était hors-la-loi. Tout comme l’étaient les premiers traitements de substitution. En matière de drogues, en Belgique, la santé semble devoir avancer par des actes de désobéissance.

Liège ouvre sa première SCMR, enfin une avancée dans la limitation des risques ? (Guide Social)

5 septembre 2018 AJ 0

Elle l’avait dit : même si les autorités fédérales s’y opposaient, Liège ouvrirait sa Salle de Consommation à Moindres Risques (SCMR). C’est désormais chose faite, puisque la ville inaugurera la nouvelle structure ce mercredi. Une réelle avancée pour le secteur, qui lutte depuis tant d’années en faveur d’une révision de la loi, qui date de 1921.

Le secteur de la toxicomanie peut crier (une première) victoire ! Liège ouvrira les portes de sa Salle de Consommation à Moindres Risques ce mercredi. Après des années de débats et de polémiques, le bourgmestre Willy Demeyer a décidé de passer outre le gouvernement fédéral et d’inaugurer un nouvel espace dans la Ville, pour permettre aux toxicomanes de consommer en toute « tranquillité ». Le projet est plutôt bien accueilli, même si certains aspects devront faire preuve d’une surveillance accrue. Le secteur, quant à lui, […]

Répression des drogues: peine perdue – Alter Echos #465

5 juillet 2018 AJ 0

Alter Échos n° 465  (juillet 2018) consacre un important dossier sur la politique drogues en Belgique.

«Elle est vieille ta femme, elle est trop vieille pour toi», chantait Mano Solo s’adressant à un «junkie» dans l’attente fébrile de son dealer et de sa dose*. Elle est vieille, aussi, la loi belge qui pénalise la détention, la vente, la fabrication et l’importation de stupéfiants en Belgique. Trop vieille? Si elle a subi quelques modifications au cours du temps, la loi presque centenaire suscite la critique pour son anachronisme. Tandis que certains partis politiques prônent depuis peu la légalisation encadrée du cannabis, dans la police et le secteur judiciaire, des voix timides ou plus audacieuses s’élèvent contre le principe […]

Vaste rassemblement à Bruxelles contre la criminalisation des consommateurs de drogues (RTBF/Belga)

24 juin 2018 AJ 1

Une trentaine d’associations se sont rassemblées dans le Parc royal de Bruxelles samedi 23 juin 2018 dans le cadre d’une campagne internationale contre la criminalisation des consommateurs de drogues. La politique actuellement menée est néfaste tant pour ceux qui se droguent que pour la société, plaident les participants.

Les associations issues du monde de la santé, de la prison, des droits de l’homme ou de l’éducation permanente ont déployé des stands d’informations dans le Parc royal. « La politique en matière de drogues doit se baser sur des vérités scientifiques plutôt que sur des considérations morales« , affirme Catherine Van Huyck, directrice de Modus Vivendi, co-organisateur de l’événement en Belgique. « La vieille loi de 1921 doit d’urgence être révisée. Elle […]

Question Santé – Salle(s) de consommation à moindre risque : pour bientôt à Bruxelles ?

14 juin 2018 AJ 0

En matière d’assuétudes, l’intérêt des salles de consommation à moindre risque n’est plus à démontrer, au regard de l’expérience engrangée depuis vingt ou trente ans au niveau international. Il s’agit d’un dispositif utile, souhaitable et prioritaire. L’enjeu actuel est de savoir si tous les acteurs bruxellois sont prêts à poser les gestes concrets qui rendront effective l’ouverture de la première salle de consommation à moindre risque du pays. Fin mars dernier, une matinée de réflexion sur le sujet avait été organisée dans le cadre des jeudis de l’Hémicycle du Parlement francophone bruxellois.

(…)  Un soutien inattendu est celui apporté par la magistrature, représentée par Bernard Michielsen, premier substitut au Parquet de Bruxelles. Celui-ci a commencé par souligner que tous les efforts déployés pour essayer de freiner l’usage des drogues ou […]

Drogues, salles de [consommation de drogues] et désobéissance civile (Moustique.be)

15 mai 2018 AJ 0

La tolérance zéro prônée par le fédéral en matière de consommation de stupéfiants a du plomb dans l’aile. Qu’il le veuille ou non. À côté de la guerre contre la drogue – personnifiée à Anvers par Bart De Wever -, les politiques menées en la matière se déclarent également la guerre… entre elles. C’est que la loi régissant les narcotiques en Belgique date de 1921. Un non-sens pour de nombreux citoyens, acteurs de terrain, juristes et politiques qui dénoncent son obsolescence.

Lire la suite : Drogues, salles de [consommation de drogues] et désobéissance civile (Moustique.be)

La N-VA s’oppose à la [salle de consommation à moindre risque] à Liège, mais en ouvre une à Anvers (RTBF)

9 mai 2018 AJ 0

 Depuis de longs mois, le projet liégeois de « salle de shoot » se heurte à des oppositions flamandes. Le CD&V et surtout la N-VA refusent de modifier la loi, et de permettre de mener, avec des gens avec lesquels toutes les méthodes de sevrage ont échoué, une expérience de consommation sans risque de stupéfiants.

En février dernier, la députée Valérie Van Peel a encore réaffirmé le principe de la tolérance zéro en la matière: « pas question de changer la moindre virgule…. » Et pourtant… Son parti, la N-VA, dirige la ville d’Anvers, où, depuis le mois d’octobre, un « zorghostel » accueille une vingtaine de résidents. C’est un établissement de soins qui héberge des personnes sans domicile, des gens en assuétude profondes et, ils sont autorisés à consommer des substances illicites, pour autant que ce soit dans leur chambre.

C’est le magazine Ter Zake de […]

Voormalig AB InBev-topman investeert in cannabis in de VS en pleit voor legalisering in België (Express)

8 mai 2018 AJ 0

Désolé, cet article est seulement disponible en Néerlandais. Pour le confort de l’utilisateur, le contenu est affiché ci-dessous dans une autre langue. Vous pouvez cliquer le lien pour changer de langue active.

Ex-AB InBev-topman Chris Burggraeve pompt in de Verenigde Staten geld in cannabis. Steeds meer staten legaliseren cannabisgebruik en binnenkort is recreationeel gebruik ook toegestaan in Canada en Australië. Burggraeve wil dat de groene plant voor medicinaal en recreatief gebruik gelegaliseerd wordt in België. Hij stelde zijn studie voor op het ‘and&’-congres in Leuven.

Du retard dans les salles de [consommation à moindre risque] à Bruxelles (La DH)

4 mai 2018 AJ 0

Une réunion avec les partis de la majorité est organisée aujourd’hui afin d’implanter des salles de consommation en Région bruxelloise. (…)

« Nous plaidons depuis de longues années pour la création de salles de consommation à moindre risque à Bruxelles mais une loi presque centenaire constitue un obstacle. En effet, les salles de consommation à moindre risque sont strictement interdites par une loi drogues datant de 1921 », explique Bruno Valkeneers de l’ASBL Transit.

L’actuel gouvernement fédéral MR, N-VA, Open VLD, CD&V n’a pas l’intention de modifier la législation en vigueur, mais un moyen de modifier la loi de 1921 existe toutefois pour Bruxelles à travers ce que l’on appelle les compétences implicites. « Des techniques institutionnelles nous permettent, sous certaines conditions que nous remplissons, de modifier la loi de 1921 exclusivement pour Bruxelles. J’ai soumis un texte, rédigé avec le secteur, aux partis francophones […]