Les opioïdes en Belgique (Question à la Une)

12 décembre 2019 AJ 0

En Belgique, entre 2010 et 2017, la consommation d’anti-douleurs opioïdes, proches de la morphine, a fait un bond de 32% d’après les chiffres de l’INAMI.

Aujourd’hui, un belge sur 10 en consomme régulièrement malgré les immenses dangers liés à l’addiction et aux effets secondaires de ces substances.

Aux États-Unis, ces médicaments prescrits par des médecins influencés par l’industrie pharmaceutique ont causé 400.000 décès en moins de 10 ans dans une crise sanitaire sans précédent.

Faut-il craindre une contagion de ce côté de l’Atlantique ? Nos médecins adoptent-ils de bons comportements en matière de prescription ? Sommes-nous à l’abri des puissants lobbys en Belgique ?

L’émission Question à la Une (RTBF) a mené l’enquête.

Présentation de l’émission

Visionner le reportage (seconde partie de l’émission, après 32 min)

Le Prix de la Vie – Le prix indécent des médicaments, ça va durer encore longtemps ? (CBCS)

3 octobre 2016 AJ 0

leprixdelavie-medecins-du-mondeMédecins du Monde (MdM) Belgique lance une campagne pour dénoncer le prix révoltant des médicaments et alerter sur le risque qu’il fait porter sur notre système de santé. Test-Achats et le Collège Intermutualiste National (CIN-NIC) se joignent à ce combat.

Le public est invité à se rendre sur www.leprixdelavie.be afin de signer une pétition, adressée à la Ministre de la Santé Maggie De Block pour faire baisser le prix des médicaments.

Etudiants en examens : méfiez-vous des « smart drugs » (RTBF)

2 juin 2016 AJ 0

En cette période de blocus et d’examens, les  » psycho-stimulants  » sont particulièrement appréciés. Parmi ces substances réputées pour renforcer nos facultés cognitives, notre mémoire, notre concentration et bien d’autres, il y a d’une part les substances  » légales « , en vente libre comme la caféine, les boissons énergisantes, les compléments alimentaires et d’autre part les médicaments que l’on peut se procurer sur ordonnance comme la rilatine®, le piracétam® ou le modafinil®.

Problème : tous ces médicaments sont détournés de leur usage initial !

Source : Etudiants en examens : méfiez-vous des « smart drugs » (RTBF)

Toxicomanie sur ordonnance (Pour raisons de santé)

17 août 2015 AJ 0

Il faudra changer notre image du toxicomane, venant des quartiers défavorisés, peu diplômé, plutôt jeune, masculin, délinquant, volontiers ‘basané’ à l’intérieur comme à l’extérieur. Ce profil a évolué depuis que les marchands de santé ont fait une promotion intensive des morphiniques dans toutes les douleurs de l’adulte et de l’enfant. Leur méthode, longuement éprouvée, a consisté à pointer l’incurie des médecins, inaptes à déceler les souffrances de leurs patients, dépourvus d’empathie et incapables d’évaluer les progrès de la pharmacie…

Source : Toxicomanie sur ordonnance | Pour raisons de santé

Le SPF Santé publique lance une nouvelle campagne sur les somnifères et les calmants

8 janvier 2013 feditobxl 0

La Belgique est dans le peloton de tête mondial des utilisateurs de somnifères et de tranquillisants. Même si on constate une diminution relative depuis 2008, l’usage reste élevé. En 2011, on a vendu presque 13,5 millions de doses. La dernière enquête de santé a révélé que, chez les plus de 15 ans, un Belge sur 12 avait pris un calmant au cours des deux semaines précédant l’enquête. Environ 1 Belge sur 10 avait pris un somnifère.