Bruxelles social en ligne fait peau neuve

5 juillet 2017 AJ 0

Le Centre de Documentation et de Coordination Sociales asbl lance social.brussels, la nouvelle version de la carte bilingue de l’offre sociale-santé en Région Bruxelles-Capitale.

Social.brussels est une porte d’entrée virtuelle vers plus de 3800 lieux d’activités d’organisations et de services, francophones, néerlandophones et bilingues, actifs dans le domaine social-santé en Région de Bruxelles-Capitale.

Iriscare: on avance, malgré la crise politique francophone?

5 juillet 2017 AJ 0

Bruxelles connaît un important transfert de compétences, notamment en ce qui concerne la santé. Un Organisme d’Intérêt Public, « IRISCARE », est en cours de construction, sur un modèle proche de celui de l’INAMI. Les échéances pour cette construction sont courtes, sachant que le tout doit être opérationnel pour le 1 janvier 2019.

Nieuw centrum voor druggebruikers in Gewest (BRUZZ)

6 février 2017 AJ 0

Désolé, cet article est seulement disponible en Néerlandais. Pour le confort de l’utilisateur, le contenu est affiché ci-dessous dans une autre langue. Vous pouvez cliquer le lien pour changer de langue active.

Het Brussels Gewest maakt vijf miljoen euro vrij voor een nieuw centrum voor druggebruikers. Het centrum biedt zowel slaapplaatsen als medische en psychosociale begeleiding. De opvang komt op de plaats waar de drugsproblematiek het grootst is, en zou eind 2018 moeten openen.

De vzw Transit, die nu ook al opvang en begeleiding biedt aan drugsverslaafden, is bevoegd voor het project. “Sinds eind 2016 is de vzw Transit onze vaste partner,” licht Leonor Da Silva, woordvoerster van minister-president Rudi Vervoort (PS) toe aan BRUZZ. “We zijn overeengekomen dat Transit zijn opvangcapaciteiten zal uitbreiden.”

Het nieuwe centrum moet alle diensten voor druggebruikers integreren. “Het gaat om een kwetsbare groep […]

Bruxelles: Un centre régional pour les assuétudes d’ici 2019 (DH.be)

2 février 2017 AJ 0

La Région bruxelloise passe à la vitesse supérieure en matière de lutte contre les dépendances.

Ouvrir un centre d’accueil, d’accompagnement et de soin à destination des personnes accros aux drogues, aux médicaments ou à l’alcool, et y rassembler les différents types d’aides qui existent déjà aujourd’hui mais sont éparpillés dans différentes associations, telle est l’ambition à court terme de la Région bruxelloise, qui a fait de la lutte contre les dépendances une de ses priorités. La création de ce centre bruxellois intégrant l’ensemble des approches en matière de lutte contre les assuétudes sera une première en Belgique.

Baromètre social 2016

13 octobre 2016 AJ 0

barometre_social_2016Le Baromètre social 2016 présente, pour la douzième année consécutive, une série d’indicateurs actualisés sur la pauvreté en Région bruxelloise

Ce Baromètre reprend les indicateurs de la situation des Bruxellois en relation avec différents domaines de la vie: le revenu, le travail, l’éducation, la santé, le logement et la participation sociale.

‘Brussel heeft spuitruimtes nodig’ (BRUZZ)

21 septembre 2016 AJ 0

Désolé, cet article est seulement disponible en Néerlandais. Pour le confort de l’utilisateur, le contenu est affiché ci-dessous dans une autre langue. Vous pouvez cliquer le lien pour changer de langue active.

In Nederland, Duitsland en en Zwitserland bestaan ze: ruimtes waar drugsgebruikers op veilige wijze harddrugs kunnen consumeren. Hulpverleners uit de sector zijn voorstander van een dergelijke ruimte in Brussel en ook het Brussels Gewest is ervoor gewonnen.

J. Uyttendaele: « La reconnaissance, ce 15 juillet 2016, de la réduction des risques est une avancée majeure pour l’aide aux toxicomanes! »

15 juillet 2016 AJ 0

Ce matin, en séance plénière du Parlement francophone bruxellois, [le député Julien Uyttendaele a] présenté une série d’amendements – [cosignés] avec [ses] collègues Dubus, Maingain et Moureaux et Colson – qui visent à consacrer la « réduction des risques » (RdR), dans notre cadre décrétal. Une avancée majeure pour le secteur de l’aide aux toxicomanes!

C’est en effet un moment important qui marque une étape décisive, dans le domaine des politiques en matière de santé publique, après plus de 15 années de lutte menée par le secteur. Et, aujourd’hui, les amendements apportés sont le signe d’un réel progrès, d’autant plus significatif qu’ils sont le fruit d’une large concertation avec les secteurs concernés.

Lire la suite : J. Uyttendaele: « La reconnaissance, ce 15 juillet 2016, de la réduction des risques est une avancée majeure pour l’aide aux toxicomanes! »

Bruxelles : La réduction des risques en matière de drogues (enfin) reconnue

5 juillet 2016 AJ 1

Bruxelles, 5 juillet 2016 | Ce mardi, la Commission santé du Parlement francophone bruxellois a voté les amendements au Décret Ambulatoire apportant la reconnaissance pleine et entière de la Réduction des Risques en matière de drogues comme stratégie de Santé Publique. Ces amendements ont été approuvés par le Parlement francophone bruxellois en séance du 15 juillet et ont été publiés au Moniteur.

Les 4 étapes de la gestion publique du secteur associatif à Bruxelles (CBCS)

6 juin 2016 AJ 0

Cela fait maintenant une trentaine d’années que les politiques d’aide et de soins à destination des populations les plus démunies font l’objet de réformes et d’adaptations continues. Si l’on élargi la focale, cette situation apparaît comme un nouvel épisode de la transformation des relations qui, depuis l’immédiat après-guerre, lient, en Belgique, les politiques publiques aux logiques d’action étatiques.

Dans une approche d’histoire des politiques sociales, la spécificité de la période que nous connaissons – marquée par des dynamiques d’activation, de responsabilisation et d’individualisation – tient d’ailleurs moins à l’intensité de l’emprise du politique sur l’associatif qu’à la façon dont celle-ci s’exerce et à quelles fins.