Agressions sexuelles : qu’est-ce que le GHB ? Et pourquoi ce n’est pas la seule « drogue du viol » ? (RTBF)

« Drogue du viol« , cette expression vous dit quelque chose ? C’est le sobriquet choisi pour désigner le GHB, ce stupéfiant qui a fait récemment parler de lui dans l’actualité avec le mouvement #Balancetonbar. Ce serait cette substance qui plongerait les victimes de viol dans un état d’inconscience. Mais finalement, qu’est-ce que le GHB ? Et est-ce vraiment la « drogue du viol » ?

(…)

« En termes de soumission chimique, le plus facile et le plus courant, c’est l’alcool. C’est une drogue légale et fortement consommée. C’est beaucoup plus facile de juste payer des verres, d’ajouter des shoots à plusieurs bières« , ajoute Matthieu Méan. « Être bourré, c’est légal et socialement admis

Le GHB ne serait donc pas l’unique « drogue du viol« . Il serait d’ailleurs dangereux de le penser. « Parfois on donne un faux sentiment de sécurité en axant tout sur le GHB, alors qu’il y a plein de produits différents qui sont utilisés« , conclut Catherine Van Huyck.

Source / Lire l’article : Agressions sexuelles : qu’est-ce que le GHB ? Et pourquoi ce n’est pas la seule « drogue du viol » ? (RTBF, 21/11/2021)

Twitter Facebook LinkedIn Pinterest Email

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*