YOUTH-PUMED : Les jeunes qui utilisent des médicaments à des fins non médicales

L’étude « YOUTH-PUMED » menée par l’Université de Gand, la Haute école VIVES et l’Université Saint-Louis – Bruxelles montre que l’usage non médical de médicaments psychoactifs chez les jeunes adultes est un phénomène hétérogène.

Les jeunes adultes (18-29 ans) participant à l’étude ont utilisé un ou plusieurs médicaments (sédatifs, somnifères, analgésiques ou stimulants) dans différents contextes, et leurs modes de consommation et leurs motifs variaient.

Les médicaments étaient principalement utilisés pour l’automédication (p‧ex. : réduction du stress), l’amélioration des performances (p‧ex. : études) et parfois à des fins récréatives (p‧ex. : curiosité).

Les jeunes ont principalement obtenu les médicaments gratuitement auprès d’amis et de parents ou ont utilisé leurs propres médicaments prescrits. Seule une minorité a acheté les médicaments illégalement.

En savoir plus

Youth perceptions of nonmedical use of psychoactive medications (YOUTH-PUMED)
Bawin, F., Emplit, K., Tieberghien, J., Vandenbogaerde E., Pardal, M., Guillain, C., Decorte, T. Youth perceptions of nonmedical use of psychoactive medications. Résumé. Bruxelles: Politique scientifique fédérale 2021 – 14 p. (Programme fédéral de recherche drogues)

 

 

Twitter Facebook LinkedIn Pinterest Email