En Norvège, les personnes qui détiennent de la drogue sont aidées plutôt que punies (RTBF)

Le gouvernement norvégien a proposé vendredi de dépénaliser la possession et la consommation de petites quantités de stupéfiants, jugeant que leurs utilisateurs devaient être traités comme des malades plutôt que des délinquants.

« Plusieurs décennies de répression nous ont enseigné que punir ne fonctionne pas. Au contraire, la punition peut aggraver les choses« , a déclaré lors d’une conférence de presse Guri Melby, cheffe du parti libéral au pouvoir, qui porte la réforme.

« Les toxicomanes doivent recevoir de l’aide, pas une sanction« , a-t-elle ajouté.

Selon le projet du gouvernement de centre droit, la possession et la consommation de moindres quantités de stupéfiants ne donneraient plus lieu à une sanction pénale mais à une obligation de consulter des services sociaux pour une assistance, une information et un suivi sanitaires.

« Cela reste interdit mais ce n’est plus punissable« , a précisé le ministre de la Santé, Bent Høie.

Lire l’article / source  : En Norvège, les personnes qui détiennent de la drogue sont aidées plutôt que punies (RTBF/Belga)

Twitter Facebook Google+ LinkedIn Pinterest Scoop.it Email

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*