Cannabis : des conseils pour le temps des fêtes

Au Québec, les autorités publiques prodiguent, sans tabou, des conseils de réduction des risques à destination des consommateurs de cannabis. Reprendre le contrôle du marché cannabis en le régulant, le sortir du marché noir comme, c’est aussi se donner les moyens de faire de la prévention, de parler de santé et de faciliter l’accès au soin quand c’est nécessaire…

6 conseils pour éviter les mauvaises expériences

Le temps des fêtes est à nos portes. Plusieurs personnes pourraient consommer du cannabis durant cette période festive. Certains, pour la première fois. Afin d’éviter les mauvaises expériences, voici 6 conseils simples :

1. Choisissez des produits de qualité

Achetez sur le marché légal. En plus de connaître les niveaux de THC et de CBD du cannabis, vous saurez qu’il ne contient pas de pesticides interdits ni de moisissures. Vous éviterez aussi les formes synthétiques très dangereuses disponibles sur le marché illégal.

2. Trouvez vos limites

Le cannabis a des effets différents sur chaque personne. Favorisez des produits à plus faible niveau de THC. De trop fortes doses de THC peuvent provoquer des effets intenses et vous faire sentir mal (battements de cœur rapides, angoisse, désorientation).

3. Ménagez vos poumons

Si vous fumez, ne gardez pas la fumée de cannabis dans vos poumons. Prendre une grande bouffée et la garder le plus longtemps possible n’augmente pas votre « high ». Ne mélangez pas le tabac au cannabis; la nicotine crée une forte dépendance.

4. Allez-y doucement avec les produits comestibles

Les effets du cannabis comestible prennent plus de temps à se faire sentir et durent plus longtemps. Commencez par de faibles doses et attendez de ressentir les effets avant d’en reprendre. Gardez ces produits dans un endroit sécuritaire pour éviter que des enfants ou des animaux ne les mangent par accident.

5. Attention aux mélanges

La combinaison « alcool et cannabis » augmente l’effet des deux substances. Les mélanges peuvent rendre malade, étourdir ou faire vomir. Le cannabis pourrait avoir des interactions avec les médicaments que vous prenez. Informez-vous auprès d’un professionnel de la santé.

6. Planifiez votre retour à la maison

Le cannabis augmente le temps de réaction et diminue l’attention. Si vous consommez du cannabis, désignez un chauffeur sobre, prenez un taxi ou utilisez le transport en commun.

Twitter Facebook Google+ LinkedIn Pinterest Scoop.it Email