Après un an, le bilan de la salle de shoot de Liège est très positif: «En un an, ce sont 15.000 actes de consommation qui n’ont pas eu lieu en rue» (SudInfo)

La salle de consommation de drogues dures à moindre risque liégeoise a un an. Et le bilan est plus que positif. Près de 500 toxicomanes y sont maintenant inscrits et y passent régulièrement.
Le 5 septembre 2018, Liège innovait en ouvrant la première salle de consommation de drogues dures à moindres risques (SCMR) du pays. Un an plus tard, la structure semble avoir réussi son pari. La plupart des toxicomanes liégeois qui avaient pour habitude de consommer en rue sont en effet maintenant devenus des habitués de « Såf Ti » (sauve-toi en wallon), selon le nom donné à l’endroit.

Lire la suite / Source : Après un an, le bilan de la salle de shoot de Liège est très positif: «En un an, ce sont 15.000 actes de consommation qui n’ont pas eu lieu en rue» (SudInfo)

Twitter Facebook Google+ LinkedIn Pinterest Scoop.it Email

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*