#EUR4health – Pour une Europe de la santé : 47 organisations interpellent les futurs-es élu-es de l’Union Européenne

Communiqué de presse – Jeudi 11 avril 2019 | Les infections virales ne connaissent pas de frontières. Alors que l’épidémie de VIH reste très active et que l’hépatite C fait des ravages en Europe, il revient à l’Union Européenne d’impulser une riposte coordonnée et efficace sur toute la région, en impliquant les personnes concernées, la société civile, les soignants-es et les décideurs-es politiques

AncreAvec ses partenaires de la Plateforme Europe de Coalition PLUS, la FEDITO BXL asbl appelle les futurs parlementaires européens à se mobiliser pour construire une Europe de la Santé, sans sida ni hépatites d’ici à 2030 [1].

La situation européenne face aux grandes épidémies reste très préoccupante [2] : 160 000 personnes ont découvert leur séropositivité au VIH en 2017, dont 53% étaient à un stade avancée de l’infection. C’est en Europe centrale et orientale que la pandémie est la plus active et concentre à elle seule 80% des nouvelles infections. Plus ignorée encore, l’hépatite C, dont le virus attaque les cellules du foie, tue chaque année 112 500 personnes dans la région [3].Pourtant, des médicaments efficaces pour en guérir existent.

Dans l’appel à l’action pour une Europe de la Santé [#Euro4health][4], publiée aujourd’hui dans 4 langues (français, anglais, roumain et portugais) et signée par 47 ONG et acteurs de la société civile, nous appelons les futurs parlementaires européens et l’ensemble des institutions de l’Union européenne à :

  • Augmenter l’aide européenne au développement à travers une contribution renforcée au Fonds mondial de lutte contre le VIH, la tuberculose et le paludisme et à travers la mise en place et l’affectation à la santé d’une taxe sur les transactions financières ;
  • Mettre en place une politique migratoire respectueuse des personnes, assortie des prises en charge adaptées, notamment des problématiques sanitaires ;
  • Appliquer une politique des drogues respectueuse de la santé et des droits des personnes consommatrices.
  • Etablir une fixation transparente et juste des prix des médicaments pour que tout-e citoyen-ne de l’Europe puisse y avoir accès sans discrimination liée à ses moyens financiers

Contact média pour la Belgique:

Sébastien ALEXANDRE,
Directeur de la FEDITO BXL asbl
0474 96 30 40
s.alexandre@feditobxl.be

Contact média pour Coalition Plus (France): Camille Sarret, csarret@coalitionplus.org, +33 7 7 81 73 34 77

[1] Mettre fin aux épidémies de VIH et d’hépatites d’ici à 2030 est le 3e objectif de développement durable que se sont fixés en 2015 les Etats membres de l’ONU. https://www.un.org/sustainabledevelopment/fr/health/

[2] Données de European Center for Disease Prevention and Control : https://ecdc.europa.eu/en/publications-data/hivaids-surveillance-europe-2018-2017-data

[3] Données de l’Organisation mondiale de la Santé : http://www.euro.who.int/__data/assets/pdf_file/0009/377253/fact-sheet-hepatitis-c-eng.pdf?ua=1

[4] « Lutte contre le VIH et les hépatites : notre vision de l’Europe de la santé », Co-signées par 47 associations à l’initiative de la Plateforme Europe de Coalition PLUS .

PLATEFORME EUROPE DE COALITION PLUS

Coordonnée depuis la France par AIDES et regroupant 3 autres associations (GAT au Portugal, ARAS en Roumanie, Groupe sida Genève en Suisse), la plateforme Europe est l’une des 6 plateformes régionales structurées par Coalition PLUS, le réseau international de lutte contre le sida et les hépatites créé en 2008. Elle vise à répondre de manière collective aux défis spécifiques qui continuent de se poser dans l’UE et les pays voisins, notamment les inégalités dans l’accès aux droits et à la santé. Chacun de ses membres travaille directement avec d’autres partenaires locaux et européens.

coalitionplus.org/notre-reseau/plateformes-geographiques/plateforme-europe/

FEDITO BXL ASBL

La FEDITO BXL, Fédération bruxelloise des Institutions pour Toxicomanes asbl, rassemble 27 institutions actives à Bruxelles dans l’information, la prévention, la réduction des risques, les soins, l’accompagnement et l’épidémiologie relatives aux consommations de substances psychoactives (alcool, tabac et autres drogues) et aux addictions (avec ou sans produit).

feditobxl.be

Twitter Facebook Google+ LinkedIn Pinterest Scoop.it Email