Evaluation des modèles alternatifs pour la régulation de la publicité relative à l’alcool en Belgique (ALMOREGAL)

Logo BelspoLes résultats et recommandations de l’étude sur l’évaluation des modèles alternatifs pour la régulation de la publicité relative à l’alcool en Belgique (ALMOREGAL) viennent d’être publiés.

Contexte

La consommation d’alcool peut entraîner une pléthore de problèmes médicaux, psychologiques ou sociaux évitables ainsi que, des décès prématurés. L’initiation précoce à la consommation d’alcool, avant l’âge de quatorze ans, est associée à un risque accru de dépendance et de consommation abusive d’alcool plus tard dans la vie, ainsi qu’à des blessures non intentionnelles et à d’accidents causés par l’alcool dans la circulation. En tenant compte du fait que le marketing en faveur de l’alcool influence une série de facteurs favorisant les consommations, la réglementation du marketing en faveur l’alcool est une mesure politique importante pour limiter les dommages liés à sa consommation. Plusieurs études indiquent que la mise en œuvre d’interdiction de la publicité pour l’alcool, en complément d’autres mesures, est l’une des mesures les plus rentables pour réduire l’usage nocif d’alcool. Dans la réglementation du marketing en faveur de l’alcool, toutes les options politiques doivent être envisagées, ainsi que le cadre de soutien de la régulation plus global (contexte légal, système de traitement des plaintes,monitoring, comité d’avis avant et après diffusion, sanctions).

Le marketing en faveur de l’alcool comprend un large éventail d’activités commerciales et promotionnelles diverses. En plus de la publicité traditionnelle dans les médias radiodiffusés ou imprimés, d’autres techniques et stratégies de marketing sont utilisées comme par exemples,la tarification, la distribution et la conception de produits qui favorisent également la consommation. Les études longitudinales sur les effets à long terme du marketing en faveur de l’alcool et les études expérimentales sur les effets à court terme de celui-ci indiquent qu’il existe une relation positive entre les opérations marketing et la consommation précoce d’alcool, les quantités consommées, la poursuite de la consommation d’alcool chez les jeunes, et l’envie accrue de boire chez les personnes dépendantes abstinentes ou en traitement de réduction de leur consommation.

L’étude ALMOREGAL dont il est question ici s’appuie sur les connaissances scientifiques actuelles concernant les effets du marketing en faveur de l’alcool et de sa réglementation. L’objectif général de cette étude est de contribuer à une meilleure compréhension des forces, des faiblesses et des conditions du système belge de régulation du marketing en faveur de l’alcool comparé aux connaissances existantes dans ce domaine et à une analyse des modèles alternatifs dans six autres pays européens. En outre, une série d’acteurs belges ont été interrogés dans le but de mieux comprendre le contexte social et culturel spécifique de la politique belge en matière d’alcool.

Les résultats de cette études viennent d’être rendus publics:

Evaluation des modèles alternatifs pour la régulation de la publicité relative à l’alcool en Belgique (ALMOREGAL) Decorte, T. – Kramer, R. – Vlaemynck, M. … et al.  Bruxelles : Politique Scientifique fédérale, 2019

Résumé

Rapport final

Présentation du projet de recherche, sur le site du BELSPO

Twitter Facebook Google+ LinkedIn Pinterest Scoop.it Email