Cannabis CBD : connaissances limitées, prédominance des produits fumables et diversité des usagers

Le cannabidiol (CBD) est l’un des principes actifs du cannabis. Il a éclipsé ces dernières années le THC (tétrahydrocannabinol) qui est responsable des principaux effets psychotropes (ivresse) de la plante. Deux raisons à cela : on lui a attribué un intérêt en matière de santé et la législation suisse a permis l’émergence d’un marché de cannabis CBD. Depuis l’été 2016, on peut en acheter en magasin spécialisé, dans des supermarchés et en kiosque. Mais, que sait-on au juste des effets du CBD, quels sont les produits vendus en Suisse et que recherchent ceux qui les utilisent ? Addiction Suisse fait le point deux ans après la déferlante du «cannabis légal».

Depuis 2011, le cannabis avec moins de 1% de THC – la substance responsable des effets psychotropes – n’est plus illégal en Suisse [ndlr: en Belgique et dans l’Union Européenne, le taux de THC est limité à 0,2%]. En parallèle, de nouvelles variétés de cannabis contenant très peu de THC et beaucoup de CBD, une substance à qui l’on attribue notamment un effet relaxant, ont été développées en Amérique du Nord. Des producteurs suisses les ont adoptées et mises sur le marché sous l’appellation «cannabis légal». On en trouve dans des boutiques spécialisées, des supermarchés, des kiosques et sur internet.

Addiction Suisse a été mandaté par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) pour faire le point sur le cannabis CBD en Suisse. Dans une étude en trois parties, la fondation a investigué l’état des connaissances sur les effets du CBD, la palette des produits proposés sur le marché et les caractéristiques et motivations des consommateurs.

Présentation du rapport et téléchargement du rapport

Twitter Facebook Google+ LinkedIn Pinterest Scoop.it Email