Surpopulation carcérale et nouvelles prisons : l’Etat belge va-t-il droit dans le mur!

24 janvier 2019 AJ 0

Reconnu responsable de la surpopulation carcérale, l’État belge a été de nouveau condamné par un tribunal. Construire plus de prisons ne résoudra pas l’inflation carcérale. Le véritable problème est le recours trop important à la prison.

Une carte blanche d’avocats, de juges, d’académiques, d’experts du monde carcéral et associatif dont la FEDITO BXL publiée dans La Libre du 23 janvier 2019.

L’Université de Gand engage deux chercheurs pour un projet de recherche

21 janvier 2019 AJ 0

L’Université de Gand engage deux chercheurs (NL/FR) à mi-temps (ou un chercheur bilingue à temps plein) pendant maximum 18 mois pour un projet de recherche portant sur l’évaluation d’un projet-pilote déployé dans trois prisons belges à l’attention des détenus ayant des problèmes liés à la consommation de substances, lequel vise à assurer la continuité et l’équivalence de soins entre l’intra et l’extramuros.

Drogues à Bruxelles : le nombre d’infractions a doublé en dix ans (RTBF)

17 janvier 2019 AJ 0

C’est le constat principal et pour le moins interpellant que tire la nouvelle administration Bruxelles Prévention et Sécurité (BPS), dans son tout premier Cahier qu’elle consacre à la consommation de drogues à Bruxelles.

Sur la même période de dix ans, le nombre d’infractions liées à la drogue est stable en Wallonie et en Flandre. Pourquoi ces tendances si différentes? Comment expliquer cette explosion de la criminalité spécifique à Bruxelles? Certainement pas par la consommation des Bruxellois, qui est stable.

« 80% de ces infractions sont liées à la détention ou à l’usage de drogues. C’est complètement paradoxal par rapport à la politique belge, explique le directeur de la Fédération bruxelloise francophone des institutions pour toxicomanes. La politique belge prévoit une certaine tolérance au niveau du cannabis et indique que la trajectoire judiciaire doit être l’ultime recours. Au niveau officiel, au niveau des autorités, il y a […]

Focus du Centre d’études Jacques Georgin « Le cannabis dans tous ses états »

10 janvier 2019 AJ 0

Le Centre d’études Jacques Georgin vient de publier les actes de la matinée d’étude organisée le 15 décembre 2017  sur la question du cannabis en Belgique sous ses aspects juridique, sociologique, judiciaire, médical et criminologique.

Le professeur Tom Decorte, de l’Université de Gand, le docteur Dominique Lossignol, de l’Institut Bordet, monsieur Bernard Michielsen, premier substitut au parquet de Bruxelles et monsieur Sébastien Alexandre, directeur de la FEDITO Bruxelles y sont intervenus et ont plaidé en faveur d’une politique progressiste, encadrée, de réglementation et de régulation de l’usage du cannabis en Belgique quant aux aspects précités.

Télécharger le Focus du CEG sur le cannabis

Infor-Drogues recrute un assistant social (h/f/x)

9 janvier 2019 AJ 0

Infor-Drogues ASBL recrute un(e) assistant(e) social(e), temps plein (38 heures/semaine), CDI, pour rejoindre son équipe pluridisciplinaire d’accompagnement et de permanence téléphonique destinée. Conditions ACS requises.

Cahier de l’OBPS : Chiffres épidémiologiques et infractionnels en matière d’assuétudes en région de Bruxelles-Capitale

9 janvier 2019 AJ 0

L’Observatoire bruxellois pour la Prévention et la Sécurité (OBPS) publie son premier cahier thématique sur les Chiffres épidémiologiques et infractionnels en matière d’assuétudes en région de Bruxelles-Capitale. Il entend y présenter des données sur une question de sécurité en abordant celle-ci sous plusieurs angles. L’une des finalités est d’en identifier des chiffres-clés, qui pourront, par la suite, faire émerger des indicateurs permettant un monitoring régulier. Les cahiers proposent également des recommandations permettant d’adapter les programmes et dispositifs en cours ou d’en développer de nouveaux.

Le protoxyde d’azote, un gaz hilarant qui ne fait pas du tout rire les médecins (Réalités Biomédicales)

7 janvier 2019 AJ 0

Le protoxyde d’azote (N2O), communément appelé « gaz hilarant » ou « proto », est un agent anesthésique volatil utilisé par voie inhalée depuis 170 ans par les médecins. Son utilisation, dans le cadre d’un usage récréatif, peut être responsable d’accidents inattendus.

Ces derniers mois, en Grande-Bretagne, aux Etats-Unis et en Corée, des équipes médicales ont rapporté la survenue d’une atteinte de la moelle épinière dans le but d’attirer l’attention sur une complication peu connue du protoxyde d’azote détourné de son usage initial pour ses propriétés euphorisantes.

Lire la suite / sources : Le protoxyde d’azote, un gaz hilarant qui ne fait pas du tout rire les médecins (Réalités Biomédicales)