Tabac et ados : la Belgique, mauvaise élève ! (UCLouvain)

Des chercheurs de l’UCL ont mené une étude sur le tabagisme chez les adolescents au niveau européen. Et le moins que l’on puisse dire est que la Belgique ne brille pas, ni par ses résultats, ni par ses politiques en la matière…     

Certes, les adolescents belges fument de moins en moins. Il n’empêche : en matière de tabagisme chez les jeunes, la Belgique fait toujours partie des mauvais élèves de la classe ! Selon les derniers résultats de l’étude européenne SILNE-R(1), 18 % des élèves de 3e et 4e secondaires(2) interrogés déclarent fumer au moins une fois par semaine… contre 11 % en moyenne au niveau européen. « Idem pour le cannabis : alors qu’un jeune Européen sur dix avoue avoir déjà fumé un joint, en Belgique, ils sont près d’un sur cinq (18 %) à avoir expérimenté le cannabis », explique Nora Mélard, doctorante dans l’équipe du Professeur Lorant à l’Institut de Recherche Santé et Société (IRSS) de l’UCL et qui a travaillé en étroite collaboration avec ses collègues Adeline Grard et Pierre-Olivier Robert sur cette enquête. Pire, notre pays est classé parmi ceux qui en ont font le moins pour lutter contre le tabagisme chez les adolescents. Selon la chercheuse, « des 7 pays européens participant au projet SILNE-R, la Belgique est le seul à autoriser la vente de tabac dès 16 ans. Partout ailleurs, l’âge légal est de 18 ans. »

Lire la suite / Source : Tabac et ados : la Belgique, mauvaise élève ! (UCLouvain)

Twitter Facebook Google+ LinkedIn Pinterest Scoop.it Email