Alexis Goosdeel (OEDT): « Décriminaliser les drogues ne veut pas dire légaliser » (La Première – RTBF)

L’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT) vient de publier son rapport 2018. Il perçoit les signes d’une hausse de la production de drogues sur le continent. Alexis Goosdeel, dirige cet observatoire, il était l’invité de la Première vendredi matin.

(…) La décriminalisation et légalisation de certaines drogues peut prendre des aspects très différents en Europe. Chaque pays prend ses propres décisions en la matière. « Le Portugal est un peu un ovni. En 2000, on a décriminalisé l’ensemble de la consommation de toutes les drogues. 18 ans plus tard, les résultats sont concluants. »

Un exemple très intéressant selon lui: « Décriminaliser ne veut pas dire légaliser. La drogue est toujours illégale au Portugal. Autre élément important, le Portugal a alloué d’énormes moyens pour la santé publique, pour la répression et le contrôle de l’offre, mais aussi pour l’évaluation de leur politique. Ils ont eu d’excellents résultats. »

Mais en Belgique, ça coince. L’ouverture des salles de consommation à moindre risque font l’objet d’un réel débat, qui bloque au gouvernement. La ville de Liège y va donc en cavalier seul. Le conseil communal de la ville a désigné à l’unanimité la fondation privée Tadam en tant qu’opérateur de la mise en oeuvre, de la gestion et de l’animation d’une salle de consommation.

« En Europe, nous avons entre 80 et 90 salles de consommation. Ce n’est plus une activité isolée. Est-ce qu’il existe un consensus en Europe pour que ce soit généralisé ? Non, mais c’est le choix de chaque pays d’adopter les mesures. Mais il faut retenir que ce n’est pas une solution de première intention ou de première ligne. Ça doit s’inscrire dans un endroit ou il y a des consommations en milieu ouvert. » (…)

Écouter l’interview / source : Alexis Goosdeel (OEDT): « Décriminaliser les drogues ne veut pas dire légaliser » (La Première – RTBF)

Twitter Facebook Google+ LinkedIn Pinterest Scoop.it Email

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.