Drogues: Plus de 122.000 seringues distribuées aux toxicomanes à Bruxelles (La DH)

Le parlement bruxellois approuve aujourd’hui la proposition de résolution visant à implanter des distributeurs de seringues à Bruxelles.

Ce vendredi, la proposition de résolution portée par le PS, Défi et Ecolo visant à implanter des distributeurs de seringues stérilisées, appelés Stéribornes, sera votée au parlement bruxellois. Une proposition qui répond aux demandes du secteur qui plaide, depuis de longues années, pour l’installation de ce genre de dispositif afin d’encadrer les toxicomanes qui se retrouvent dans des situations désespérées.

Actuellement, deux comptoirs d’échange officiels existent en Région bruxelloise et permettent au consommateur de disposer de matériel stérilisé gratuitement : les ASBL Transit et Dune. À titre d’information, quelque 122.921 seringues ont été distribuées au cours de l’année 2017, contre 116.698 en 2016 selon l’ASBL Modus Vivendi. Les Stéribornes – présentées sous la même forme que les distributeurs de préservatifs – auront dès lors un rôle complémentaire à ces deux structures existantes.

« On s’inspire de ce qui se fait déjà dans la moitié des départements français, mais également en Allemagne, aux Pays-Bas ou en Suisse. L’idée est de créer un maillage géographique cohérent en fonction des endroits les plus concernés, là où l’on retrouve des scènes ouvertes de consommation de crack et d’héroïne, explique Julien Uyttendaele (PS), député bruxellois et l’un des cosignataires de la proposition, qui déplore la frilosité politique dans la problématique de la réduction des risques en matière de drogue. « Même le Conseil de l’Union européenne recommande explicitement la réduction des risques comme priorité en matière de consommation de drogues. »

Lire la suite : Drogues: Plus de 122.000 seringues distribuées aux toxicomanes à Bruxelles (La DH)

Twitter Facebook Google+ LinkedIn Pinterest Scoop.it Email