La Justice ne fait pas que des psychothérapeutes heureux (Guide Social)

La semaine dernière, la Cour constitutionnelle a donné raison à la ministre de la Santé, Maggie De Block, concernant la loi sur la psychothérapie, qui en limite l’exercice aux seuls orthopédagogues cliniciens, psychologues cliniciens et médecins. Cette décision ne fait pas que des heureux dans la profession.

Certains psychothérapeutes n’en reviennent pas. La semaine dernière, la Cour constitutionnelle s’est prononcée en faveur de la ministre de la Santé, Maggie De Block, concernant la loi sur la psychothérapie. Pour rappel, cette nouvelle loi limite désormais l’exercice de la psychothérapie aux seuls orthopédagogues cliniciens, psychologues cliniciens et médecins. Si pour certains, c’est une excellente nouvelle, puisqu’elle apporte plus de cadre dans une pratique parfois concernée par des professionnels peu ou mal formés, pour d’autres, cette décision est un véritable coup de poing dans le ventre, puisqu’elle nie le principe même de la profession : la parole. A l’origine de plusieurs recours contre la loi, le collectif Alter-Psy organisait, le soir de la décision de la Cour constitutionnelle, une soirée avec un des avocats en charge des dossiers.

Lire la suite : La Justice ne fait pas que des psychothérapeutes heureux (Guide Social)

Twitter Facebook Google+ LinkedIn Pinterest Scoop.it Email