Alda Greoli (cdH) en faveur des SCMR (Le Guide Social)

La ministre wallonne en charge de la Santé, Alda Greoli (cdH), a annoncé, suite à l’interpellation du député socialiste Alain Onkelinx en commission, qu’elle soutiendrait la création d’une salle de consommation à moindres risques. Un dossier qui nécessite avant tout l’accord du Fédéral.

Alors que la faisabilité de la création de salles de consommation à moindres risques (SCMR) a fait l’objet d’une étude présentée au Fédéral, la ministre wallonne en charge de la Santé a déclaré en commission qu’elle soutiendrait la création de ce type de structure, à condition que la loi fédérale sur le sujet fasse bien l’objet d’une réforme.

Une réponse concrète et efficace

« En matière d’aide pour les consommateurs de substances psychoactives, il est important de diversifier les solutions : je ne considère pas que la salle est LA réponse à toutes les questions mais dans la panoplie elle vient apporter une réponse concrète et efficace, pour pouvoir aider les personnes, quels que soient les situations et le stade de consommation dans lesquels elles se trouvent » déclare Alda Greoli. En France et en Allemagne, les SCMR ont en effet déjà prouvé leur efficacité. « Les salles de consommation à moindres risques sont donc un concept que je soutiens. Cette offre d’aide mais aussi de soins – ne l’oublions pas – serait un élément important dans l’éventail des soins offerts en Wallonie » poursuit-elle.

Source / Lire la suite : Alda Greoli (cdH) en faveur des SCMR (Le Guide Social)

Twitter Facebook Google+ LinkedIn Pinterest Scoop.it Email