VIH et injection: quelle est la tendance actuelle? (Eurotox asbl)

A l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le SIDA, Eurotox fait le point sur l’infection au VIH chez les usagers de drogues par injection en Belgique.

De manière générale, de nombreuses études supportent l’efficacité des dispositifs d’accessibilité au matériel stérile d’injection dans la lutte contre le VIH. Actuellement, les cas d’infection au VIH liés à l’injection sont généralement moins courants dans les pays ayant mis en place des programmes d’accessibilité au matériel stérile d’injection . Différentes recherches ont montré que les programmes d’échanges de seringues constituent une stratégie efficace pour diminuer les comportements à risque, entrainant conséquemment une diminution de la prévalence et de l’incidence de l’infection au VIH. Néanmoins, cette efficacité semble dépendre de la couverture et de l’accessibilité des comptoirs, ainsi que de la présence de dispositifs complémentaires.

En Belgique, on ne dispose malheureusement pas d’un monitoring étendu et permanent de la séroprévalence au VIH chez les UDI (usagers de drogues par injection). La prévalence peut toutefois être estimée via quelques données, qui confirment également que les injecteurs sont généralement peu touchés par le VIH.

Source / lire la suite : VIH et injection: quelle est la tendance actuelle? – Eurotox asbl

Twitter Facebook Google+ LinkedIn Pinterest Scoop.it Email

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*