Première année positive pour la salle de consommation à moindre risque à Paris

L’Espace Gaïa aide depuis un an les usagers de drogues dans le quartier de la gare du Nord (10e) à Paris. Reportage sur ce dispositif de santé publique, unique dans son genre dans la capitale, qui assure un suivi social de personnes souvent en grande précarité.

Jour après jour, l’Espace Gaïa fait son nid. «L’idée était d’absorber un maximum des consommations qui avaient lieu dans l’espace public, explique Céline Debaulieu, coordinatrice de la salle de consommation à moindre risque, installée dans l’enceinte de l’hôpital Lariboisière (10e). Un an après notre ouverture – en octobre 2016 – cet objectif est atteint: les usagers de drogues viennent en nombre à la salle. 800 personnes y sont inscrites et plus de 53.000 consommations s’y sont déroulées, soit autant de consommations en moins sur l’espace public». 165 actes de consommation sont comptabilisés chaque jour dans la salle.

Source : Première année positive pour la salle de consommation à moindre risque à Paris (IDPC)

Site web de l’association médico-social Gaïa

Twitter Facebook Google+ LinkedIn Pinterest Scoop.it Email

Top