Le monde est-il vraiment plus sûr maintenant que les autorités ont fait fermer les Amazon de la drogue ? (Libération.fr)

C’est une fracassante annonce qu’ont fait les autorités américaines et européennes jeudi: les plateformes Alphabay et Hansa, deux des trois plus gros supermarchés illégaux du darknet, ont été fermés coup sur coup.

(…)

Sur la partie du forum Reddit consacrée aux marchés du darknet, un utilisateur a posté cette lettre ouverte «aux feds»:

«Voici une liste des conséquences de la fermeture des marchés du darknet: 1. Les marchés offrent un environnement sûr pour la vente et l’achat de drogues. Ils ne protègent pas des forces de police mais ils protègent de la violence et des mauvaises doses qui peuvent tuer des gens. 2. Les notes et critiques permettent à des gens qui auraient de toute façon acheté de la drogue d’en acheter en sachant que la drogue qu’ils achètent est sûre. 3. Ne prenez pas cette posture morale. Vous n’avez pas sauvé de vies, vous allez au contraire causer plus de morts. Les gens vont continuer à acheter de la drogue et maintenant ils vont retourner dans la rue où les chances de tomber sur de la violence et des drogues mortelles sont notablement plus fortes. […] 5. Vous n’avez absolument rien changé au problème. D’autres marchés vont être créés sur le darknet, avec une meilleure sécurité et géré avec davantage de prudence. […]»

(…)

En notant la qualité de la drogue, les utilisateurs du darknet ont mis en place une instance sanitaire artisanale qui donne un minimum de sécurité dans un univers qui n’en a absolument aucun. Les notes sur Alphabay étaient l’équivalent de ces stands de réduction des risques que proposent certains festivals techno. On teste la drogue, non pas pour encourager sa consommation, mais bien pour réduire les risques.

Le propos n’est pas de dire qu’il faudrait légaliser ces plateformes. Ces supermarchés, qui permettent d’acheter toute la drogue du monde depuis son salon, rendent les stupéfiants encore plus accessibles qu’ils ne le sont déjà. Mais comme toujours en matière de drogues, le choix de la répression aveugle ne règle pas le problème et ne fait souvent qu’empirer les choses.

Source : l’An 2000 – Le monde est-il vraiment plus sûr maintenant que les autorités ont fait fermer les Amazon de la drogue ? (Libération.fr)

Twitter Facebook Google+ LinkedIn Pinterest Scoop.it Email