Carte blanche | Réglementer le cannabis : non plus « pourquoi », mais « comment ».

31 mars 2017 AJ 0

Je propose que ce soient les pouvoirs publics qui régulent et réglementent la production et la vente de cannabis.

En une phrase, Elio Di Rupo, Président du Parti Socialiste, a résumé de longs travaux et ré-ouvert le débat politique sur le cannabis. Ecolo semble être sur la même ligne, puisqu’on parle au parti vert de réglementation de la consommation, de vente dans des lieux officiels et de contrôle de la production. Défi et le PTB parlent tous deux de dépénalisation, mais le premier y adjoint un contrôle sur la vente et sur la consommation : pas plus de 5 grammes à la fois, définition d’un barème de prix, interdiction de toute publicité, de consommation par les moins de 16 ans, et de conduite sous influence.

Une carte blanche de Sébastien ALEXANDRE (FEDITO BXL asbl), publiée ce […]

Le PS et Ecolo favorables à une réglementation de la vente du cannabis (La Libre)

30 mars 2017 AJ 0

Le MR, le CDH et la N-VA s’y opposent et préfèrent la prévention.

La réglementation stricte de l’usage du cannabis par des majeurs divise les partis politiques de Belgique. Au Nord du pays, la N-VA s’est clairement opposée à une quelconque réforme de la politique répressive actuellement mise en place et se dit « opposée à toute légalisation » du cannabis. Le parti préfère « prévenir que guérir« . Il axe sa lutte contre l’usage de drogues sur la prévention et, quand il le peut, sur la répression. De vastes contrôles sont ainsi menés à Anvers.

Une proposition déposée par Ecolo

La position du parti nationaliste flamand est diamétralement opposée à celle du Parti socialiste francophone qui ne verrait sûrement pas d’un mauvais œil une vente réglementée de cannabis aux personnes majeures.

Pour le PS, « la politique menée actuellement en matière de cannabis est profondément insatisfaisante ». […]

Et si on organisait des « cannabis social clubs »? (La Libre)

30 mars 2017 AJ 0

Et si on réglementait strictement la vente de cannabis en Belgique ? Et si on proposait une offre restreinte de produits de qualité contrôlée pour éviter l’approvisionnement auprès de trafiquants de drogue ? Et si on déconnectait les usagers des circuits criminels ? Ce n’est pas l’idée d’une bande de zozos soixante-huitards, mais la proposition réfléchie et étayée que trois universitaires flamands, experts reconnus, ont détaillée dans un livre (« Le cannabis sous contrôle. Comment ?« ) qui paraît ce jeudi.

Le cannabis sous contrôle. Comment? Tom Decorte, Paul De Grauwe, Jan Tytgat | Éditions Racine

30 mars 2017 AJ 0

Les opposants prétendent souvent qu’une régularisation du cannabis conduira à une banalisation ou à une commercialisation de cette drogue. En même temps, ils doivent bien admettre que la législation actuelle présente peu d’effets positifs. Comment pouvons-nous faire évoluer cette situation? Tom Decorte (Université de Gand ), Paul De Grauwe (London School of Economics) et Jan Tytgat (Université de Leuven) vous l’expliquent dans leur ouvrage « Le cannabis sous contrôle. Comment? » qui vient de paraître.

Canada: vers la légalisation du cannabis en 2018 (RTBF)

28 mars 2017 AJ 0

Le projet de loi sur la légalisation du cannabis au Canada sera examiné dès avril prochain, avec pour objectif d’autoriser son usage récréatif au 1er juillet 2018, jour de la fête nationale. (…)

La ministre de la Santé Jane Philpott, a estimé lundi que la loi « permettra de légaliser l’accès au cannabis, mais en même temps de réglementer et de contrôler son accès » pour les consommateurs.

En passant par l’outil législatif, le gouvernement veut s’assurer « que les bénéfices sont tenus hors de portée des organisations criminelles« , a-t-elle ajouté lors d’un point de presse. (…)

Un siècle de prohibition

(…) Le texte de loi devrait s’appuyer sur les travaux d’un groupe d’experts qui avaient émis en décembre plus de 80 recommandations au gouvernement pour mettre fin à près d’un siècle de prohibition du cannabis au Canada.

Le gouvernement fédéral fixerait les normes sanitaires et […]

Plan alcool : De Block lance un écran de fumée (Jeunes, alcool & société)

28 mars 2017 AJ 0

Madame la Ministre, n’avez-vous pas honte ? Vous avez retiré le Plan alcool initialement à l’ordre du jour de la Conférence interministérielle de ce lundi 27 mars en vous présentant paradoxalement comme la seule souhaitant avancer dans ce dossier.

Mais vous omettez de dire que les entités fédérées vous reprochent depuis votre arrivée en fonction de manquer totalement d’ambition sur cette question et qu’elles refusent de signer un Plan rédigé par vos soins qui n’est qu’une coquille vide qui empêcherait toute autre initiative pertinente sur cette question.

Craignant de passer une nouvelle fois (à juste titre) comme la cause du « blokcage », vous prenez les devants en attaquant via un communiqué de presse intitulé « Maggie De Block s’attaque à la consommation problématique d’alcool avec des mesures ciblées ».

Mais nous ne sommes pas dupes. Vous annoncez une série de mesures […]

Tout s’explique – Les drogues (RTL)

27 mars 2017 AJ 0

Les drogues: quels effets ?

Héroïne, ecstasy, cocaïne… Quels sont les effets de ces drogues sur le cerveau ?

Les drogues: que dit la loi ?

Légalisé, toléré, formellement interdit. Que dit la loi sur la consommation de cannabis chez nous et ailleurs dans le monde ?

Les drogues à usage médicale

Certaines drogues sont utilisées depuis toujours dans le domaine médical pour les anesthésies ou encore pour soulager la douleur. Nous ferons le point sur l’usage de ces substances.

Extraits de l’émission Tout s’explique (RTL) du jeudi 23 mars 2017.

Plan alcool : Maggie De Block passe outre aux institutions et privilégie l’effet d’annonce | Cécile JODOGNE – Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale

27 mars 2017 AJ 0

La Ministre Cécile Jodogne s’étonne de l’annonce faite par Maggie de Block ce vendredi 24 mars concernant l’adoption de mesures ciblées visant à lutter contre la consommation problématique d’alcool.

La Ministre rappelle que c’est à son initiative que les discussions au sujet d’un Plan alcool ont repris au début de cette législature, dans le cadre de la Conférence interministérielle santé publique (CIM). Pour rappel, ces discussions associent les ministres concernés aux niveaux fédéral et des entités fédérées.

Un groupe de travail s’est réuni pendant un an mais n’a pu parvenir à un accord, le Plan alcool étant jugé trop pauvre concernant les mesures en matière de réduction de l’offre. Les mesures que Maggie De Block annonce aujourd’hui concernant la clarification de la loi d’interdiction pour les mineurs, la modification du fonctionnement du jury d’éthique publicitaire et les contrôles des distributeurs […]

Di Rupo relance le débat sur la légalisation du cannabis (DH.be)

23 mars 2017 AJ 0

La sortie du président du PS Elio Di Rupo au sujet de la légalisation du cannabis, avant-hier soir en préambule au meeting de Benoît Hamon à Bruxelles, n’est pas passée inaperçue. C’est en effet la première fois qu’un président de parti se positionne aussi clairement en faveur d’une refonte globale de la législation sur le cannabis en Belgique.

(…)

Le PS réfléchit à ce dossier depuis de longues années. Sans jamais être parvenu à le concrétiser, même lorsqu’il avait la main au fédéral. Reconnaissons que le sujet est délicat, “tabou” même, selon le président du PS.

Cela ne semble plus être le cas même si le gouvernement Michel a enterré la discussion dès son entrée en fonction, suivant mot pour mot la ligne ultra-répressive de la N-VA sur le sujet : la tolérance zéro.

Ce système à moitié répressif ne fonctionne pourtant pas (lire […]

Carte blanche – Alcool : à quand une politique cohérente, à quand un plan ambitieux ?

22 mars 2017 AJ 0

Chez nous, la « politique alcool » est au mieux inexistante et, au pire, déterminée par les acteurs brassicoles. Pour preuve : ce  « plan alcool » qui végète depuis des années. Pourtant des mesures urgentes s’imposent.

Ce 22 mars, avec le soutien d’une dizaine d’associations*, la FEDITO BXL a publié une carte blanche, dans les pages de La Libre, pour dénoncer cette situation.

Le Cour Constitutionnelle donne à nouveau raison aux psychothérapeutes : Maggie De Block doit désormais revoir sa copie !

20 mars 2017 AJ 0

Arrêt rendu ce jeudi 16 mars par la Cour Constitutionnelle

En octobre 2016, plus de 140 psychothérapeutes francophones et néerlandophones, représentés par Maître Letellier (cabinet d’avocats B49 à Bruxelles), avaient décidé d’introduire un recours auprès de la Cour constitutionnelle contre la Loi du 10 juillet 2016 encadrant l’exercice de la psychothérapie. Ce recours, soutenu par Alter-Psy a fait l’objet d’une suspension partielle de la loi le 22 décembre dernier.

Ce 16 mars 2017, la Cour vient de rendre un arrêt qui, désormais, porte annulation du texte défendu par Maggie De Block, du fait de son inconstitutionnalité et rend aux psychothérapeutes tous leurs droits d’exercer leur métier.

Lire la suite

Source : Alter-Psy