Toxicomanie et islamisme radical en prison: un beau gâchis… (La Libre.be)

Faute de subsides, l’équipe de « Step By Step » n’apporte plus son aide aux personnes incarcérées souffrant d’assuétudes. Désormais abandonnées à elles-mêmes, ces personnes pourraient succomber à l’islamisme radical.

Une carte blanche de Laurence Przyliki – Présidente de la Fedito wallonne, au nom du comité de pilotage du projet “Step By step”, publiée dans Lalibre.be.

Dans le cadre de la loi de principes du 12 janvier 2005, qui prévoit l’équivalence et la continuité des soins pour les personnes incarcérées, et dans le cadre de la circulaire ministérielle no 1785 du 18 juillet 2006 actant la nécessité d’instaurer une politique drogue au sein des prisons, le SPF Justice a attribué pour cinq années à la Fedito wallonne (Fédération wallonne des institutions pour toxicomanes) un subside lui permettant la mise en place d’un dispositif visant à encourager et à faciliter l’accès aux services spécialisés en matière d’assuétudes pour les personnes incarcérées : le Point central de contact, d’orientation et d’accompagnement, plus communément appelé projet « Step By Step ».

En Belgique, comme dans bien d’autres pays, la proportion des personnes incarcérées présentant des problématiques d’assuétudes est très élevée. Sans conteste, le dispositif mis en place dans ce cadre entendait répondre à un réel besoin.

Lire la suite : Toxicomanie et islamisme radical en prison: un beau gâchis…  (La Libre.be)

Twitter Facebook LinkedIn Pinterest Email