Cécile Jodogne présente 28 mesures pour la santé des Bruxellois(es)

La Ministre de la santé du Gouvernement francophone bruxellois, Cécile Jodogne, a présenté ce 27 avril 2016, à l’occasion d’un Gouvernement thématique sur la santé, ses 8 axes prioritaires en matière de santé, déclinés en  une trentaine de mesures, pour 2016. Parmi celles-ci figure la réduction des risques en matière de drogues et assuétudes.

Nous nous sommes donné les moyens d’agir pour réaliser une politique au service de la santé de tous. Pour réduire les inégalités de santé, je veux optimaliser toutes les ressources associatives, soutenir les projets de santé collectifs à l’échelle des quartiers, miser sur la première ligne de soins pour tous les citoyens bruxellois, créer de nouvelles maisons médicales, promouvoir la santé mentale et sexuelle des jeunes et concrétiser le plan de réduction des risques en matière de drogues et d’alcool.

La réduction des risques en matière de drogues et assuétudes

La réduction des risques en matière de drogues constitue une approche s’inscrivant dans le continuum allant de la prévention au soin. Ses stratégies tiennent compte de différents paramètres: type de produits, contexte de consommation, caractéristiques du public, risques, etc. Elles consistent notamment à informer et sensibiliser les intervenants de première ligne afin qu’ils soient capables de mettre en question les habitudes de consommation des usagers et à soutenir ceux-ci dans la recherche d’une consommation à moindre risque ou basée sur l’abstinence. Elles consistent aussi dans la mise à disposition du matériel de RdR et d’outils d’information à destination du public ou des relais.

Plan bruxellois de réduction des risques

Face à la diversité des interventions existantes et dans le souci de mener une politique cohérente, un Plan bruxellois de réduction des risques, articulé en 11 axes d’intervention et 16 actions, a été élaboré via une large consultation des acteurs de terrain. Celui-ci doit être intégré dans le futur Plan de promotion de la santé.

Quelques mesures concrètes :

  • Renforcer le dispositif d’échange du matériel stérile d’injection et le pérenniser.
  • Mettre en place un outil d’information pour les personnes migrantes
  • Consommation à moindre risque : Réfléchir à la mise en place d’un projet de salle de consommation à moindre risque, en collaboration avec les cabinets bruxellois en charge de la santé (Cocom) et de la sécurité (Région), dans le cadre de la Conférence interministérielle santé publique et la Cellule politique générale drogues.
  • Alcool : Poursuivre les travaux relatifs à l’élaboration d’un Protocole d’accord en matière d’alcool, visant la réduction des consommations problématiques par l’engagement de l’ensemble des Ministres concernés aux niveaux de l’Etat fédéral et des entités fédérées.
  • Addiction aux réseaux sociaux : Sensibiliser les jeunes à une utilisation responsable des technologies de l’information et de la communication par le théâtre-action dans les écoles secondaires de la Cocof. (Une collaboration entre la Ministre de l’Enseignement et la Ministre de la Santé.)

En savoir plus

Source : 28 mesures pour la santé des Bruxellois(es) | Cécile JODOGNE – Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale

Twitter Facebook LinkedIn Pinterest Email