La N-VA veut supprimer le revenu d’intégration sociale des accros qui refusent un traitement (La Libre)

Le bénéficiaire du revenu d’intégration sociale (RIS) souffrant d’une dépendance à l’alcool ou autres drogues qui l’empêche de décrocher un emploi ne devrait plus pouvoir toucher cette aide sociale du CPAS s’il refuse de suivre un traitement.

La mesure préconisée par la N-VA risque toutefois de plonger un peu plus encore ces personnes dans la misère, fait observer Tino Ruyters, du centre d’aide Free Clinic d’Anvers. Car la dépendance lourde s’accompagne déjà souvent d’autres types d’exclusion (logement, famille, etc), rappelle-t-il.

Source : La N-VA veut supprimer le revenu d’intégration sociale des accros qui refusent un traitement (La Libre)

Twitter Facebook Google+ LinkedIn Pinterest Scoop.it Email