Le Conseil supérieur de la santé reconnaît la cigarette électronique comme utile

C’est une petite révolution : le Conseil supérieur admet l’utilité possible pour l’arrêt tabagique et n’exige plus la vente exclusive en pharmacie.

« Les e-cigarettes sont considérablement moins toxiques que le tabac : le vapotage ne génère pas de produits de combustion du tabac, seul un nombre limité de produits toxiques à doses relativement faibles sont donc libérés. (…) »

« L’e-cigarette à la nicotine semble un outil efficace pour arrêter de fumer. (…) Lorsque mettre un terme à la consommation de l’e-cigarette n’est pas réalisable ou n’est pas souhaité, il est préférable, à long terme, de continuer à utiliser exclusivement l‘e-cigarette plutôt que de risquer de recommencer à fumer du tabac. (…) »

« Les informations disponibles sont insuffisantes pour confirmer ou infirmer l’hypothèse qu’une expérimentation accrue avec les e-cigarettes constituerait un tremplin vers une utilisation régulière de l’e-cigarette ou vers le tabagisme pour les non-fumeurs. »

Le CSS préconise par ailleurs un meilleur encadrement du marché de la cigarette électronique ainsi qu’un renforcement de la politique actuelle de lutte contre le tabac.

Sources:

Twitter Facebook Google+ LinkedIn Pinterest Scoop.it Email