Séminaire – Tadam et salle de consommation : les ambitions de la Ville de Liège 5/02/2014

La Ville de Liège souhaite l’ouverture d’une salle de consommation à moindre risque et le prolongement du projet TADAM sur son territoire. Willy DEMEYER, Sénateur-Bourgmestre de Liège, a déposé en décembre dernier deux projets de lois visant la légalisation de ces dispositifs de santé publique dont l’évaluation montre un bilan positif en termes de santé, d’inclusion sociale et de sécurité. Le Gouvernement va-t-il suivre les recommandations de l’OMS visant à faciliter l’accès aux soins dédiés aux personnes toxicomanes, celles du plan fédéral de lutte contre le sida, au moment du vote sur les propositions de lois? Nous vous proposons d’en débattre et d’envisager les perspectives locales d’innovation dans l’accompagnement des personnes dépendantes aux drogues illicites à Liège le mercredi 5 février 2014 de 16h à 19h.

Programme du séminaire :

  • La prise en charge des assuétudes à Liège. Histoire et perspectives, Dr Christian FIGIEL, Psychiatre;
  • Le contexte et les bases juridiques de l’expérience TADAM, Dominique DEL HAUTEUR, Coordinateur de la Fondation Privée TADAM;
  • Les dispositifs de réduction des risques et en particulier, les salles de consommation à moindre risque, peuvent-ils contribuer à l’amélioration de l’ordre public? Eric SNOECK, Directeur judiciaire, Police Fédérale;
  • Les modifications de la loi de 1921 favorisant l’innovation en matière de lutte contre les assuétudes, Willy DEMEYER, B ourgmestre de Liège;
  • Sans modification de la loi, sera-t-il possible d’avancer dans ce dossier? Christophe MARCHAND, Avocat et un(e) représentant(e) du Parquet liégeois (sous réserve).

Organisé sous l’égide de l’Observatoire liégeois des drogues, en collaboration avec la
Liaison Antiprohibitionniste, ce séminaire, réservé aux acteurs de terrain et aux décideurs
politiques, aura lieu le mercredi 5 février 2014 de 16 à 19h au Théâtre de Liège – Place du
XX Août 4000 Liège.

Nombre de places limité, inscriptions (gratuites) avant le 31 janvier 2014 : prevention.drogues@liege.be.

Infos : Observatoire L iégeois des Drogues : 04/238 50 20.

Une collation et un verre seront offerts à l’issue de la séance de travail.

Twitter Facebook Google+ LinkedIn Pinterest Scoop.it Email