CYCLE DE CONFERENCES du CATS

Au cours d’un premier cycle de trois matinées, l’équipe du Centre d’Accueil et de Traitement du Solbosch (CATS) vous invite à venir discuter avec elle autour des « partis pris », des positions doctrinales qui ont fondé son projet thérapeutique et qui déterminent sa pratique de soins au quotidien pour les toxicomanes depuis 30 ans.  Ce débat n’est pas purement académique, mais c’est un débat théorique de fond en rapport avec la vérité de la condition humaine, dont l’issue engage notre position thérapeutique dans le traitement du sujet toxicomaniaque.

29 avril 2011: Kurt Valcke – La vie en communauté est-elle thérapeutique ? Comment soigne-t-elle ?
20 mai 2011 : Benoît Didier – Prescriptions et Conventions : liens et valeurs dans l’in(ter)vention thérapeutique.
10 juin 2011 : Philippe Lekeuche – Toxicomanie, société, pulsion : Quels rapports ? Quels enjeux pour la compréhension de l’humain et son traitement ?

PROGRAMME

Vendredi 29 avril 2011

Kurt ValckeLa vie en communauté est-elle thérapeutique ? Comment soigne-t-elle ?

Vivre en communauté rassure. La possibilité d’un « entre soi » est protectrice contre l’anonymat et le manque de chaleur des relations dans les grandes sociétés impersonnelles. L’expérience nous confirme que l’abstinence est possible quand on se sait porté par le groupe et tenu par le cadre.

D’autre part, toute communauté porte en elle le risque d’une « agglutination »  qui va faire qu’une personne va s’aliéner dans ses choix en les remplaçant par des appartenances identitaires.

Regarder ainsi de plus près la dynamique communautaire nous mènera forcément à reconsidérer la rechute et plus précisément l’atterrissage, douloureux ou non.

De là, nous reviendrons au dispositif communautaire afin de proposer quelques aménagements de « l’arrêt-tissage », tisser le fond du trou qui évitera la défonce au futur.
 

Vendredi 20 mai 2011

Benoit Didier – Prescriptions et Conventions : liens et valeurs dans l’in(ter)vention thérapeutique.

Que signifie « intervenir », « prescrire » ou « convenir » dans une relation thérapeutique ?

Ces diverses modalités du lien thérapeutique emportent avec elles des valeurs bien différentes. Nous nous attacherons à l’analyse de ces modalités du lien thérapeutique et de leurs valeurs implicites dans le cadre d’une communauté thérapeutique pour toxicomanes. Cette analyse engendre en retour un éclairage singulier sur « la toxicomanie » et sur le « vivre ensemble » général.
 

Vendredi 10 juin 2011

Philippe Lekeuche –  Toxicomanie, société, pulsion : Quels rapports ? Quels enjeux pour la compréhension de l’humain et son traitement ?

La société postmoderne révèle par excellence le rapport entre toxicomanie et logique sociale.

Le fonctionnement psychique du sujet contemporain présente des corrélations avec le fonctionnement du toxicomane.

Néanmoins, il faut le penser plus en profondeur, car ce serait une erreur de croire que la toxicomanie n’est qu’un effet ou un symptôme du social.

La toxicomanie renvoie à une dimension constitutive de la structure de l’humain, elle incarne une question anthropologique universelle. Il y a en l’homme du pulsionnel qu’il faut préciser pour éviter qu’on se limite aux notions d’ « addiction » ou de « dépendance » ou de « consommation problématique » qui demeurent trop descriptives, empiriques, et ratent en quelque sorte ce que le pulsionnel comporte déjà, en lui-même, de toxicomaniaque.

PRATIQUE

Horaire

9h00 : Accueil – Café
9h30 à 12h00 : Conférence et discussion
12h00 : Nous vous invitons à partager le verre d’amitié

Lieu 

Forest Centre Culturel
La « salle orange » de l’abbaye de Forest
Place Saint Denis, 9  1190 Forest

La participation est gratuite, le nombre de places limité à 50.

Inscription par téléphone : 02/649.79.01 ou courriel : le.solbosch(@)scarlet.be

Twitter Facebook LinkedIn Pinterest Email