Tire Ton Plant asbl, le cannabis social club bruxellois, jette l’éponge

Sorry, this entry is only available in French.

Tire Ton Plant asbl, le cannabis social club (CSC) bruxellois et membre adhérent de la FEDITO BXL asbl, jette l’éponge.

On se souvient des lourdes condamnations qui avaient frappé, en 2019, l’association-mère flamande, Trekt Uw Plant vzw, dont les membres avaient été condamné‧e‧s à de lourdes amendes et à des peines de prison (jusqu’à 20 mois !) avec sursis. En fin de compte, les prévenus avaient bénéficié de la suspension du prononcé, intervenue le 24 février 2021, jour du centenaire de la loi drogues en vertu de laquelle ils s’étaient retrouvés devant le tribunal. Mais les assauts judiciaires ont eu raison non seulement du modèle des CSC en Belgique, mais également de l’élan qui animait Tire Ton Plant. L’association a décidé de mettre la clé sous le paillasson.

La FEDITO BXL salue le courage des membres et administrateurs qui ont porté Tire Ton Plant tout au long de son existence et déplore la disparition de l’un de ses membre adhérent. Elle continuera cependant à porter, les valeurs non marchandes, de pragmatisme et de santé publique qui sous-tendent le modèle des CSC.

Réglementons le marché du cannabis!

La FEDITO BXL appelle l’État à décriminaliser l’usage du cannabis et à créer une filière légale et contrôlée. A ses yeux, c’est la seule option réaliste pour qu’il reprenne le contrôle de la situation, dans une perspective de santé publique.

Dans son positionnement “Pour une réglementation du cannabis en Belgique” , publié en décembre 2020, la fédération propose plusieurs clés pour envisager de sortir du paradigme de l’interdiction, notamment en soutenant une filière légale et non commerciale autour de Cannabis Social Clubs.

En savoir plus

L’émission Libres, ensemble, du Centre d’Action Laïque a réalisé un documentaire sur la situation de Trekt Uw Plant au courant de 2020:

Rencontre avec les membres de Trekt Uw Plant, le premier Cannabis Social Club de Belgique créé en 2006 à Anvers. La justice vient de les condamner à de lourdes peines, mais ils tiennent bon et continuent à défendre une autre politique drogues. Alors que la prohibition a montré ses limites et que les cannabis social clubs sont reconnus par plusieurs pays et experts comme l’un des moyens efficaces pour réguler le marché du cannabis, la Belgique reste bloquée sur une loi drogues datant de 1921.

Tire Ton Plant avait également proposé cette vidéo et une campagne de sensibilisation sur l’intérêt de réglementer le cannabis.

Plaidoyer et pétition

La campagne avait également publié un plaidoyer et une pétition en soutien au modèle non marchand des CSC.

Twitter Facebook LinkedIn Pinterest Email