La première «salle de conso» de Bruxelles se dessine en coulisses (Le Soir)

Sorry, this entry is only available in French.

Dans un lieu secret, la Ville de Bruxelles et l’ASBL Transit s’activent pour faire atterrir ce projet de santé publique, en multipliant les échanges avec les expériences existantes.

Le projet fera parler de lui dans les mois à venir : la première salle de consommation à moindre risque (SCMR) de la capitale, projet porté par la Ville de Bruxelles, entre dans sa phase d’atterrissage. Celle-ci doit aboutir, selon un calendrier confirmé par plusieurs sources, au dernier trimestre de 2020. Dans ce futur espace, les usagers dits « actifs » de drogue par injection ou par inhalation – on parle ici d’opiacés, comme l’héroïne, ou de stimulants, tels que le crack, et non d’une « simple » consommation de cannabis – auront la possibilité de consommer dans un cadre sécurisé et hygiénique, mais aussi d’être redirigé, s’ils le souhaitent, vers un soutien psycho-médicale et/ou administratif.

(…)

Source / lire l’article : La première «salle de conso» de Bruxelles se dessine en coulisses (Le Soir)

Twitter Facebook Google+ LinkedIn Pinterest Scoop.it Email