Le PS veut stopper la traque aux petits fumeurs de joints (La Libre)

Sorry, this entry is only available in French.

Sur l’ensemble de l’année 2016, 5.902 procès-verbaux ont été rédigés pour détention de cannabis en Région bruxelloise, contre 5.685 en 2015, selon des chiffres communiqués par le ministre-Président Rudi Vervoort (PS) en réponse à une interpellation du député Julien Uyttendaele (PS).

(…)

Le député s’étonne qu’une très large majorité de ces procès-verbaux (5.168) sont relatifs à des faits de simple détention de drogue et que seulement 505 procès-verbaux concernent des faits de vente de drogues. 47 portent sur des faits qualifiés d’aide à la consommation. Les procès-verbaux restant concernent : 113 faits d’import-export, 41 de fabrication et 28 faits qualifiés “autre”.

Selon lui, la politique prohibitionniste actuelle est néfaste. “Ces chiffres permettent de constater des mesures de répression grandissantes alors que le gouvernement devrait offrir son aide dans une logique de sécurité, de prévention et de réduction des risques, déplore le député. La pénalisation liée à la possession et à la consommation du cannabis est contre-productive et ne sera jamais un remède à ces problèmes sociétaux. Une vision humaine écartant la punition serait plus pertinente.”

Il fustige également l’aspect disproportionné des punitions infligées aux petits consommateurs.

(…)

Il convient, selon lui, de réfléchir à des solutions efficaces. Qui cherche à analyser les conséquences de la politique prohibitionniste se trouve confronté à un étonnement : l’approche pénale ne fait qu’aggraver la situation et n’est donc pas une solution à ce problème complexe !”, conclut le député socialiste.

Il est temps de légaliser le cannabis

Plusieurs associations et partis politiques plaident pour une légalisation du cannabis afin de mieux contrôler la distribution.

Au sein des partis traditionnels, Ecolo et le PS se sont déjà positionnés en faveur d’une légalisation du cannabis afin de mieux contrôler sa distribution et sa production. Un discours aussi partagé parmi les jeunes libéraux, qui tranche avec la position du MR.

L’ASBL Infor-Drogues plaide également depuis plusieurs années pour la légalisation. (…)

Lire la suite / source : Le PS veut stopper la traque aux petits fumeurs de joints (La Libre)

Twitter Facebook LinkedIn Pinterest Email