Processus de consensus sur des normes de qualité minimales et idéales pour la prévention, le traitement et la réduction des risques des problèmes de toxicomanie (COMIQS.BE)

Sorry, this entry is only available in French.

Logo BelspoDans le cadre du Programme de recherches d’appui à la note politique fédérale relative à la problématique de la drogue, le groupe de recherche commissionné par le Belspo et le SPF Santé publique vient de publier une note de synthèse de la recherche “COMIQS” sur le Processus de consensus sur des normes de qualité minimales et idéales pour la prévention, le traitement et la réduction des risques des problèmes de toxicomanie.

Cette étude visait à établir un consensus sur des normes de qualité minimales et idéales pour la prévention, le traitement et la réduction des risques en matière d’usage de drogues et assuétudes. Il s’agit d’une des rares initiatives belges de ce type relatives à la réduction de la demande de drogues.

Les objectifs de l’étude COMIQS.BE étaient triples:

  • Etudier les normes de qualité disponibles pour la réduction de la demande de drogues dans l’UE et documenter les éléments critiques et les prérequis pour une implémentation réussie de ces standards, en se basant sur une sélection de bonnes pratiques.
  • Evaluer l’acceptabilité, la priorité et l’implémentation actuelle des normes de qualité EQUS pour le traitement, la prévention et la réduction des dommages en matière de drogues auprès de différents acteurs, et construire un consensus concernant des standards minimaux (adaptés) pouvant être implémentés en Belgique; spécifier et opérationnaliser le consensus sur les standards minimaux.
  • Déterminer des normes idéales possibles pour la prévention, le traitement et la réduction des risques en Belgique.

Introduction

Durant la dernière décennie, l’accent a été mis sur l’application de pratiques evidence-based à la réduction de la demande de drogues (Miller et al., 2006; Berglund et al., 2003). Cette tendance a été soutenue par un nombre de plus en plus élevé de revues de littérature, de méta-analyses et de lignes de conduite evidence-based qui donnent une vision de “ce qui fonctionne” et de la manière dont les praticiens devraient implémenter les interventions dans leur pratique quotidienne. Alors que la plupart de ces documents fournissent des lignes de conduite claires sur l’efficacité et l’application d’interventions spécifiques, peu de lignes de conduite disponibles en Europe incluent des standards ou des critères génériques minimum pour sauvegarder la qualité générale de l’offre de service. Pourtant, l’implémentation de standards et d’indicateurs de qualité pour le traitement de différents problèmes de santé (p. ex. cancers, maladies cardiovasculaires, troubles psychiatriques) est une question émergente au niveau régional, national et international. En effet, les standards de qualité sont considérés comme un outil important pour améliorer l’efficacité et l’efficience de l’offre de service.

Vu l’application limitée de normes de qualité dans le domaine de la prévention, du traitement et de la réduction des dommages en matière de drogues en Europe, la Commission Européenne a récemment décidé de lancer une étude sur le développement et l’implémentation de normes de qualité et de références pour des interventions effectives, en tenant compte des besoins de différents acteurs. Finalisée en Décembre 2011, l’étude EQUS sur des Standards Minimaux de Qualité pour la Réduction de la Demande de Drogues s’est traduite en une liste de plus de 70 standards de qualité. Cette liste de normes a fait l’objet d’un consensus dans un groupe important de praticiens, de fournisseurs de services et de scientifiques en Europe (Uchtenhagen & Schaub, 2011). Ces normes font références à des aspects structurels, des éléments du processus et des standards de résultat à différents niveaux (intervention, service et système) de la réduction de la demande de drogues. Bien que l’acceptabilité des normes de qualité ne différait pas beaucoup entre les pays, des différences substantielles sont apparues dans les modes d’utilisation des substances, dans la politique en matière de drogues et dans l’organisation des soins de santé, mais aussi dans l’étendue de l’implémentation des standards de service. En outre, les normes minimales qui ont été identifiés par consensus sont des propositions générales. Elles doivent être spécifiées et opérationnalisées.

Contrairement à d’autres pays européens, le développement de normes pour les services et de lignes de conduite pour la réduction de la demande de drogues en Belgique en est toujours à ses balbutiements. D’après une revue récente des normes et des lignes de conduite par l’OEDT (L’Observatoire Européen des Drogues et des Toxicomanies, EMCDDA, 2013), seules trois lignes de conduite en matière de traitement avaient été développées en Belgique. Dès lors, puisqu’une liste de normes de qualité est disponible au niveau de l’Union Européenne (UE), puisque l’accent est mis de plus en plus sur la qualité et l’efficacité des services en matière d’abus de substances et puisqu’en Belgique, il y a une absence totale de normes de qualité concernant la réduction de la demande de drogues, les objectifs de l’étude COMIQS.BE sont triples:

  1. Etudier les normes de qualité disponibles pour la réduction de la demande de drogues dans l’UE et documenter les éléments critiques et les prérequis pour une implémentation réussie de ces standards, en se basant sur une sélection de bonnes pratiques.
  2. Evaluer l’acceptabilité, la priorité et l’implémentation actuelle des normes de qualité EQUS pour le traitement, la prévention et la réduction des dommages en matière de drogues auprès de différents acteurs et construire un consensus concernant des standards minimaux (adaptés) pouvant être implémentés en Belgique; spécifier et opérationnaliser le consensus sur les standards minimaux.
  3. Déterminer des normes idéales possibles pour la prévention, le traitement et la réduction des risques en Belgique.

En savoir plus : http://www.belspo.be/belspo/fedra/prog.asp?l=fr&COD=DR

 

Twitter Facebook LinkedIn Pinterest Email