Impact sur la vie des usagers de drogue de l’intervention de la chambre de traitement de la toxicomanie

Sorry, this entry is only available in French and Dutch.

Les chambres de traitement de la toxicomanie (CTT) ont pour but de donner aux accusés l’occasion d’affronter leurs problèmes liés à la drogue et leurs difficultés psychosociales. Le 5 mai 2008, la première CTT a commencé ses activités dans l’arrondissement judiciaire de Gand. Le premier numéro de la revue Justice et Sécurité / Justitie en Veiligheid (JSJV) de l’Institut National de Criminalistique et de Criminologie (INCC) publie les résultats obtenus par cette chambre en relation avec la récidive, la consommation de stupéfiants et les domaines de la vie affectés par la drogue, le contenu des plans d’assistance et le déroulement du traitement, ainsi qu’avec les expériences vécues par des acteurs de l’assistance et des clients des CTT dans le cadre de la CTT de Gand. Les auteurs de l’étude publient également des recommandations pour l’instauration d’une CTT dans d’autres arrondissements.

Auteurs de l’étude : C. Wittouck, F. Vander Laenen, A. Dekkers, W. Vanderplasschen, B. De Ruyver, S. De Keulenaer, S. Thomaes (Traduction française par Micheline Goche).

Impact sur la vie des usagers de drogue de l’intervention de la chambre de traitement de la toxicomanie

En savoir plus :

Dans la presse :

Twitter Facebook Google+ LinkedIn Pinterest Scoop.it Email